Facebook admet que le fil d’actualités rend dépressif !

Maj. le 25 octobre 2018 à 10 h 23 min

Même Facebook l’admet : votre fil d’actualité, et les posts de vos amis ont un effet avéré sur votre santé mentale, ils vous rendent dépressifs ! La plateforme a elle-même diligenté une étude qui rejoint les conclusions de nombreux autres travaux indépendants. Mais Facebook parvient avec une pirouette à tourner cette conclusion à son avantage : les impacts ne seraient ainsi négatifs que si vous n’interagissez pas. A contrario, un like et quelques commentaires, serait tout ce qu’il vous faut pour voir la vie en rose…

facebook deprime

Vous trouvez les posts de vos amis et votre fil d’actualité déprimants ? Leur vie parfaite et/ou extraordinaire, avec voyages, concerts et expériences qui s’enchaînent vous donnent le cafard ? Vous n’êtes pas le seul. Plusieurs études montrent même déjà un lien de causalité entre les posts de vos amis et la dépression. La nouveauté, c’est que Facebook vient lui aussi d’admettre que son fil d’actualité a des effets avérés sur la santé mentale des utilisateurs. L’entreprise a commandé une étude qui conclut à peu près à la même chose. Mais se débrouille tout de même pour retourner les conclusions à l’avantage du réseau social.

Même Facebook l’admet : le fil d’actualité rend dépressif

L’étude en question a été menée par Moira Burke, chercheuse, et David Ginsberg, directeur de recherche, tous deux payés par Facebook. Ils ont pris pour échantillon des étudiants de l’Université du Michigan. Voici ce qu’ils concluent : « les gens passent beaucoup de temps à consommer passivement des informations – en lisant sans interagir avec les autres – ils disent se sentir plus mal par la suite« . En cause, il y aurait, comme le montraient déjà de précédentes études, le problème de la comparaison sociale négative – ou comment le fait de voir des posts de gens parfaits ou vivre des expériences qui vous font envie a un fort impact psychologique.

Mais, là où il est plus difficile de suivre les conclusions des chercheurs c’est lorsqu’ils affirment que ceux qui mènent une « interaction active – en particulier partager les messages posts et commentaires avec des amis proches et se souvenir des interactions passées – est lié à des améliorations en termes de bien-être« . Evidemment, pour un réseau social qui cherche en permanence à augmenter le nombre de like et de partages, cette conclusion tombe bien… Avez-vous constaté un sentiment d’euphorie en partageant des posts ? Dites-nous tout dans les commentaires ! Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez consulter l’étude dans son intégralité en cliquant sur ce lien.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Messenger de retour dans l’application Facebook ?

Mise à jour 15/04/2019 : ajout de la déclaration officielle de Facebook Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second…

Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Facebook continue de vous espionner après la désactivation de votre compte. Interrogé sur la question, le réseau social admet sans détour que la collecte de données se poursuit jusqu’à la suppression définitive de votre profil. Les utilisateurs qui souhaitent faire une croix sur…

Facebook dévoile comment fonctionne vraiment votre fil d’actualité

Facebook a décidé de faire preuve de transparence. Le réseau social déploie aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité qui va permettre à ses utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leur fil d’actualité. Un bouton en haut à droite de chaque publication va…

La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…