Facebook perd 1 millions d’utilisateurs, Meta chute en bourse et n’est pas du tout rentable

 

Pour la première fois de son histoire, Facebook enregistre une baisse de son nombre d’utilisateurs. En tout, ce sont 1 million d’utilisateurs quotidiens qui ont jeté l’éponge. Dans le même temps, Meta, la maison-mère, ne convainc plus les investisseurs : son action en bourse a chuté de 23 %.

facebook scandale
Crédits : Unsplash

C’est la douche froide pour Meta. En 18 ans de carrière et après une ascension fulgurante qui a modifié à jamais le visage d’Internet, son réseau social Facebook n’a jamais perdu un seul utilisateur. Jusqu’à maintenant. Si cela fait quelques années que la croissance de la plateforme stagne en Europe et en Amérique du nord, le groupe pouvait compter sur ce qu’il appelle le « reste du monde », comprenez l’Afrique et l’Amérique latine, pour maintenir les curseurs à la hausse.

Mais, lors de son récent bilan financier, Meta a annoncé avoir perdu 1 million d’utilisateurs quotidiens pour Facebook. C’est la première fois que cela arrive. Qui plus est, chose également très rare, celle-ci n’a touché « que » 10,3 milliards de dollars le trimestre dernier, faisant chuter sa croissance de 8 % par rapport 2020. Ces mauvaises nouvelles à répétition n’ont pas manqué d’affoler les investisseurs. Hier soir, lors de la clôture de la Bourse de New York, l’action Meta a perdu 23 % de sa valeur.

Sur le même sujet : Meta — le groupe Facebook désigné « pire entreprise » de l’année 2021

Meta perd près de 200 milliards de dollars en Bourse

Pour son premier bilan financier depuis l’annonce du projet métavers, on aurait pu imaginer que Mark Zuckerberg prévoyait une issue plus heureuse. En réalité, ce dernier assure qu’il ne s’agit là que de turbulences passagères. Selon lui, les investissements pharaoniques réalisés par le groupe paieront sur le long terme. En attendant, les conséquences sont désastreuses. En un an, Facebook Reality Labs a perdu 10 milliards de dollars. Meta, de son côté, a perçu un chiffre d’affaires de 33,67 milliards de dollars, un chiffre amené à baissé à 27 milliards dollars en 2022 selon ses prévisions.

L’échec actuel du métavers, pourtant considéré comme beaucoup comme l’avenir d’Internet, s’accompagne des nouvelles mesures de confidentialité mises en place par Apple l’année dernière. À l’époque, Facebook avait fait les gros titres en luttant bec et ongles pour annuler la nouvelle réglementation, assurant déjà que son entreprise allait en payer le prix fort. Alors que les utilisateurs quittent peu à peu ses réseaux sociaux, Meta a, pour couronner le tout, récemment enterré son projet de cryptomonnaie dans lequel il plaçait beaucoup d’espoirs.

Si la tendance ne s’inverse pas, Meta pourrait perdre jusqu’à 175 milliards de dollars. La fortune de Mark Zuckerberg serait alors amputée de 20 milliards de dollars, l’éjectant par la même occasion du top 10 des personnes les plus riches du monde.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !