Vous êtes prêts à payer un abonnement Facebook pour ne plus avoir de publicités ? Mauvaise nouvelle, Mark Zuckerberg est contre. Selon lui, les choses ne sont pas aussi simples.

mark zuckerberg

Chaque année, l’éventualité de voir débarquer une version payante de Facebook ressurgit. Pourtant, Mark Zuckerberg ne s’est jamais vraiment dit favorable à une telle stratégie, même s’il étudie la question. Depuis ses débuts, Facebook est gratuit. En contrepartie, les utilisateurs acceptent de voir des publicités sur leur fil d’actualités.

Avec le temps, et face aux scandales liés à l’exploitation des données personnelles, de nombreux utilisateurs se disent prêts à payer pour ne plus avoir de publicités sur Facebook. Interrogé par un professeur de Harvard sur l’éventualité de mettre en place un tel système, Mark Zuckerberg a répondu :

Quand les gens ont des questions sur le modèle publicitaire sur Facebook, je ne pense pas que ces questions portent uniquement sur le modèle publicitaire. Je pense qu’il s’agit à la fois d’une question de publicités, mais surtout d’une question d’utilisation des données autour de ces publicités.

En d’autres termes, selon Mark Zuckerberg, ce ne sont pas les publicités qui dérangent les utilisateurs, mais plutôt la récolte de leurs données et la manière dont elles sont exploitées.

Facebook : pas d’offre payante pour une utilisation juste

Selon Mark Zuckerberg, les utilisateurs prêts à payer pour utiliser Facebook sont ceux qui ne veulent pas que leurs données soient collectées. Mais le PDG du réseau social ne veut pas que la question des données personnelles soit réglée à coups de dollars. Cela créerait un déséquilibre : ceux qui pourront payer utiliseront Facebook sans que leurs données soient exploitées, les autres n’auront pas le choix. La question de la vie privée dépendrait alors des moyens financiers de chacun. Mark Zuckerberg explique :

Par principe, nous n’allons pas nous contenter d’offrir un tel contrôle à ceux qui paient. Si nous voulons contrôler l’utilisation des données, nous allons le faire pour tous les membres de la communauté.

En résumé, la question des données personnelles est commune à tous les utilisateurs. Si des changements s’opèrent, tout le monde en profitera, ou personne. Un Facebook payant n’arrivera donc pas de si tôt.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

Facebook : un simple JPEG suffisait à pirater des comptes

Facebook vient de corriger deux vulnérabilités dont l’exploitation permettait aux pirates d’obtenir des informations sensibles depuis ses serveurs. Un simple fichier JPEG suffisait à corrompre les systèmes du réseau social en créant une fuite de mémoire. Celle-ci permet d’accéder à…

Après Instagram, Facebook commence aussi à cacher les likes

Facebook imite Instagram et teste une fonctionnalité visant à cacher les compteurs de likes des publications. Une initiative dont le but est de freiner la frustration liée à la course aux interactions, qui peut être pesante pour certains utilisateurs.  Nous…

Facebook avoue écouter les messages audio échangés sur Messenger

Facebook admet avoir écouté les conversations vocales échangées par l’intermédiaire de son application Messenger. Il aurait mis fin à cette pratique la semaine dernière, en même temps que Google et Apple avec Assistant et Siri.  Après des accusations lancées par…

Facebook va enfin proposer un mode sombre sur Android

Facebook va enfin avoir droit à un mode sombre sur Android. Les développeurs de l’application sont au travail et la fonctionnalité devrait arriver à moyen terme sur nos smartphones. L’absence d’une telle option est un gros manque pour Facebook, alors…

Facebook prépare déjà la fusion d’Instagram et Messenger

Facebook fait le premier pas vers la fusion d’Instagram et de Messenger. Le module de messagerie instantanée d’Instagram est en train d’être réécrit de fond en comble avec les mêmes technologies que Facebook Messenger. Les deux applications devraient fusionner d’ici…