Facebook payant et sans publicités : Mark Zuckerberg dit non

Vous êtes prêts à payer un abonnement Facebook pour ne plus avoir de publicités ? Mauvaise nouvelle, Mark Zuckerberg est contre. Selon lui, les choses ne sont pas aussi simples.

mark zuckerberg

Chaque année, l’éventualité de voir débarquer une version payante de Facebook ressurgit. Pourtant, Mark Zuckerberg ne s’est jamais vraiment dit favorable à une telle stratégie, même s'il étudie la question. Depuis ses débuts, Facebook est gratuit. En contrepartie, les utilisateurs acceptent de voir des publicités sur leur fil d’actualités.

Avec le temps, et face aux scandales liés à l’exploitation des données personnelles, de nombreux utilisateurs se disent prêts à payer pour ne plus avoir de publicités sur Facebook. Interrogé par un professeur de Harvard sur l’éventualité de mettre en place un tel système, Mark Zuckerberg a répondu :

Quand les gens ont des questions sur le modèle publicitaire sur Facebook, je ne pense pas que ces questions portent uniquement sur le modèle publicitaire. Je pense qu’il s’agit à la fois d’une question de publicités, mais surtout d’une question d’utilisation des données autour de ces publicités.

En d’autres termes, selon Mark Zuckerberg, ce ne sont pas les publicités qui dérangent les utilisateurs, mais plutôt la récolte de leurs données et la manière dont elles sont exploitées.

Facebook : pas d’offre payante pour une utilisation juste

Selon Mark Zuckerberg, les utilisateurs prêts à payer pour utiliser Facebook sont ceux qui ne veulent pas que leurs données soient collectées. Mais le PDG du réseau social ne veut pas que la question des données personnelles soit réglée à coups de dollars. Cela créerait un déséquilibre : ceux qui pourront payer utiliseront Facebook sans que leurs données soient exploitées, les autres n’auront pas le choix. La question de la vie privée dépendrait alors des moyens financiers de chacun. Mark Zuckerberg explique :

Par principe, nous n’allons pas nous contenter d’offrir un tel contrôle à ceux qui paient. Si nous voulons contrôler l’utilisation des données, nous allons le faire pour tous les membres de la communauté.

En résumé, la question des données personnelles est commune à tous les utilisateurs. Si des changements s’opèrent, tout le monde en profitera, ou personne. Un Facebook payant n’arrivera donc pas de si tôt.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

facebook experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…

facebook news
Facebook News : la revue de presse personnalisée arrive en France

Facebook News, la partie actualité de Facebook, va faire ses premiers pas dans de nombreux pays, dont la France. Le but est de proposer aux utilisateurs une revue de presse en partenariat avec les médias locaux.  Facebook News existe depuis…