Facebook payant : le réseau social confirme l’arrivée d’un abonnement pour les actualités

Maj. le 26 octobre 2018 à 16 h 40 min

Facebook va pour la première fois introduire une offre payante à destination du grand public. L’un des cadres du plus grand réseau social au monde explique que cela répond aux cris des médias qui peinent à se financer. La fonctionnalité serait construite autour des Instant Articles : l’utilisateur devra s’abonner après avoir lu gratuitement 10 d’entre eux. Les premiers tests auront lieu d’ici octobre. 

facebook payant

C’est donc une réalité : Facebook va bel et bien introduire un abonnement payant à destination du grand public. Bien sûr, celui-ci sera optionnel, mais c’est tout un symbole pour un réseau social qui a promis de rester toujours gratuit. Un cadre de l’entreprise, Campbell Brown a ainsi expliqué lors du Digital Publishing Innovation Summit, conférence sur l’industrie des médias, que le changement vise à rémunérer les médias qui dépendent en partie du réseau social pour se diffuser :

 L’une des choses que nous avons entendu dans nos meetings préparatoires de la part de nombreux journaux et pure players c’est ‘nous voulons un produit sous souscription – nous voulons pouvoir voir un paywall [page d’abonnement,  ndlr] dans Facebook. Et c’est quelque chose que nous allons faire désormais. Nous allons lancer un produit sous abonnement

Facebook payant : le réseau social va bien mettre en place un abonnement pour les actualités

Concrètement une page d’abonnement s’affichera dès qu’un internaute aura consulté 10 articles. En plus de cela, facebook redirigera plus activement les lecteurs vers les sites des médias et leur page d’abonnement. Les articles concernés devraient faire partie des Instant Articles, un aggrégateur de news venant de centaines de sources et qui se base sur les préférences des utilisateurs.

La fonctionnalité sera, selon nos confrères américains de The Street, testée dès octobre. En faisant payer l’accès aux actualités Facebook tente d’apaiser un secteur qui se plaint depuis des années du peu de contrôle sur la façon dont leurs actualités sont partagées sur Facebook – et accessoirement de l’absence de revenus généré par ces interactions. Reste à savoir comment la nouvelle sera accueillie par les utilisateurs du réseau social.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook est prêt à payer pour pouvoir vous espionner

Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg…

Facebook : pourquoi de nombreux groupes sont devenus secrets ?

De nombreux groupes Facebook sont soudainement devenus secrets au cours des dernières 24 heures. Une rumeur en vogue sur le réseau social assure en effet qu’une page indonésienne signale en masse les groupes dédiés au partage de blagues, de memes…

Facebook : le cofondateur veut démanteler le réseau social

Chris Hughes, l’un des cofondateurs de Facebook, appelle à démanteler le réseau social. Dans une tribune publiée dans le New York Times, il estime que le pouvoir détenu par Mark Zuckerberg, qui détient 60% des parts du groupe, est devenu…

Mark Zuckerberg viré de Facebook ?

Mark Zuckerberg pourrait bien vivre ses derniers instants à la tête de Facebook. Un vote aura lieu le 30 mai 2019 pour lui retirer ou le conforter dans ses fonctions au sein de l’entreprise. Mais après tous les scandales, son…

Facebook change de design : découvrez toutes les nouveautés

Facebook procède à son plus grand changement de design. Le réseau social perd pour la première fois son bandeau bleu si caractéristique de se charte visuelle. Le fond devient encore plus blanc et l’algorithme change pour davantage mettre en avant les communautés. L’application…

Messenger : Facebook promet une nouvelle app légère et ultra rapide

Facebook Messenger est en train d’être complètement reconstruit. Les développeurs repartent quasiment de zéro en termes de code afin d’alléger très largement la taille de l’application et la rendre beaucoup plus rapide qu’actuellement, et ce tout en conservant l’ensemble des…