Facebook payant : l’idée d’un abonnement refait surface !

 

Un Facebook payant ? La perspective de devoir payer un abonnement mensuel, comme on paye un forfait mobile, à ce réseau social devenu plus qu’indispensable, agace la plupart des internautes. Pourtant, l’entreprise de Mark Zuckerberg plancherait sérieusement sur l’élaboration d’une offre payante afin de faciliter l’accès aux fameux Instants Articles et à l’information en général.

facebook payant articles

Les plans du réseau social le plus connu du monde paraissent ne pas avoir de limites. Alors que nous apprenions, il y a peu, l’ambition de l’entreprise d’envahir nos postes de téléviseurs, Facebook semble avoir bien d’autres idées derrière la tête…

La dernière en date ? La création d’une offre payante pour pouvoir obtenir l’accès aux contenus des Instants Articles, arrivés en France en 2015, qui permettent de lire, sans délai de chargement sur l’application, certaines pages spécifiques mises en avant par les éditeurs.

Un Facebook payant : comment ça fonctionnerait ?

Afin de faciliter la transition et ne pas provoquer la colère des utilisateurs, Facebook se contenterait d’abord d’imposer une offre freemium à l’image de Spotify. Vous auriez donc accès à un nombre limité d’Instants Articles par mois. Afin d’atténuer votre soif inextinguible de news et d’articles de presse de qualité, vous seriez donc rapidement inviter à passer à la caisse.

Il s’agit d’un premier pas vers une plus grande coopération entre Facebook et les éditeurs de presse tels que le Times, le Guardian, et Forbes Magazine. En effet, début d’année, ceux-ci avaient décidé de quitter les Instants Articles.

Pourquoi ? Ils reprochaient simplement au réseau social de tirer la couverture à lui d’un point de vue économique ! Avec la technologie des Instants Articles, le lecteur n’est plus redirigé vers le site web du journal. Qui dit pas de redirection, dit pas de revenu publicitaire pour leurs marques ! C’est un gros manque à gagner pour ces professionnels de l’information.

L’idée d’un abonnement payant n’est donc qu’une manière d’apaiser ces éditeurs mécontents. D’autant plus que Facebook devrait ne pas prendre de commission sur les revenus générés. Difficile de faire mieux et plus conciliant, non ?

L’idée vous tente ? C’est un abonnement auquel vous pourriez sérieusement réfléchir ? Ou bien vous avez un peu peur que Facebook ne perde de sa saveur si il se retrouve envahit par du contenu payant et par une publicité de plus en plus intrusive ?

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…