Facebook Lite : des fichiers APK infectés par un dangereux malware

 

Facebook Lite est une version allégée de l’application Android du réseau social qui permet d’utiliser le service tout en consommant moins de data, moins de batterie et moins de ressources système. Parfait pour les smartphones d’entrée de gamme ! Le hic, c’est qu’elle n’est disponible que pour les marchés émergents. Si vous souhaitez l’utiliser en France, il est donc obligatoire de se rabattre sur le fichier APK. Or certains fichiers APK de l’application contiennent un très dangereux malware !

facebook lite malware

Un nouveau malware présent dans l’APK de Facebook Lite vous vole vos données

Malwarebytes met aujourd’hui en évidence la présence d’un nouveau malware présent au sein de certains fichiers APK de l’application Facebook Lite, la version allégée du réseau social. Ce problème ne se pose bien évidemment pas lorsqu’on télécharge la version officielle dans le Google Play Store. Mais le hic, c’est qu’en dehors de certains marchés émergents, ce n’est pas possible, l’appli étant indisponible.

Une fois le fichier APK contenant le malware téléchargé et installé sur votre téléphone, une grande quantité d’informations sensibles sont alors envoyées vers un serveur externe situé en Chine. Celles-ci comprennent notamment l’ID du périphérique, la version du système, l’adresse MAC, l'emplacement et le modèle du téléphone.

L’APK peut également installer d’autres applications tierces sur votre téléphone sans votre consentement, ce qui représente un risque évident de sécurité puisque ces applications seront sans le moindre doute toutes aussi malveillantes que le fichier APK infecté. Pour limiter les risques, la meilleure protection consiste à télécharger seulement les fichiers provenant de sites fiables comme APK Mirror.

Fin août, le cabinet G Data révélait que près de 10 000 nouveaux malwares Android étaient créés chaque jour. Début 2016, une autre étude provenant du même cabinet laissait déjà entendre que l’OS de Google était visé par un nouveau malware toutes les 11 secondes. De son côté, Google scanne 750 millions d’appareils Android chaque jour à la recherche de logiciels malveillants mais ne parvient malheureusement pas à éradiquer totalement cette menace.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…