Facebook : la France exige une audition de Mark Zuckerberg sur les fake news

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, est convoqué à une audition organisée par une Commission internationale que la France vient de rejoindre pour s’expliquer sur le rôle du réseau social sur la diffusion de fake news, mais aussi sur la protection des données personnelles des utilisateurs. Mais Mark Zuckerberg va finalement se défiler, laissant son cadre Richard Allan faire le sale boulot à sa place. 

mark zuckerberg facebook
Crédit : Anthony Quintano / Flickr

Le Sénat nous apprend ce lundi 26 novembre 2018 que sa Commission de la culture, de l’éducation et de la communication rejoint la « grande commission internationale » rassemblant des parlementaires de plusieurs États à travers le monde : le Royaume-Uni, le Canada, le Brésil, l’Australie, l’Irlande, l’Argentine, la Lettonie, Singapour et enfin la France et la Belgique donc, les arrivants de dernière minute.

Facebook : la France veut aussi veut des explications de Mark Zuckerberg sur les fake news

Un rassemblement a lieu le 27 novembre 2018 à Londres afin « d’obliger Mark Zuckerberg à venir répondre aux questions devant les représentations nationales ». Au programme notamment, l’implication du réseau social dans la diffusion des fake news. « Les fake news sont une menace pour la démocratie. Il est donc légitime que Facebook rende compte aux représentants du peuple », estime Catherine Morin-Desailly, présidente de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat. Pas étonnant alors que le gouvernement travaille sur une loi Fake News qu’il veut absolument faire passer

Il s’agira également de revenir sur la problématique des données personnelles et sur le scandale Facebook-Cambridge Analytica, qui a « mis en relief les failles du dispositif de protection des données de Facebook ». Première défaite pour cette Commission internationale, le premier round qu’elle a organisé avec Facebook ne s’est pas déroulé comme prévu. Alors que Mark Zuckerberg était convoqué, celui n’a pas répondu présent à l’appel. A la place, c’est Richard Allan, l’un des responsables de la politique publique de Facebook, qui est envoyé à Londres pour s’expliquer.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : Thierry Breton ordonne à Mark Zuckerberg de payer ses impôts

Facebook est dans le collimateur de Thierry Breton. Le commissaire européen au Marché intérieur a fermement ordonné à Mark Zuckerberg de « payer ses impôts » en Europe. En plein direct, l’homme politique n’a pas hésité à passer un véritable savon au fondateur du réseau social.  Ce lundi 18…

Facebook : les avatars façon Snapchat arrivent enfin en Europe !

Facebook va finalement permettre à ses utilisateurs de créer un avatar à leur image. Disponible en Australie depuis l’an dernier, cette nouvelle fonctionnalité s’apprête à débarquer en Europe. Sans surprise, le réseau social s’est largement inspiré des Bitmojis de Snapchat.  En…

Coronavirus : Facebook alerte les internautes qui consultent des fake news

Facebook a mis en place un nouveau système d’alertes afin de lutter contre la propagation de fake news concernant le coronavirus. Le réseau social va désormais avertir les internautes qui ont consulté de fausses informations par le biais d’une notification. L’alerte redirigera…

Facebook lance Tuned, la messagerie privée pour les couples

Facebook lance Tuned, la messagerie privée pour les couples. Cette application est présentée comme un « espace privée » sur le net, sur lequel les couples peuvent discuter, s’échanger des photos, des notes, des musiques ou des réactions personnalisées. Pour l’heure, Tuned…

Facebook : en Suisse, un « like » douteux peut vous conduire au tribunal

Liker ou partager certains posts Facebook qui propagent la haine ou des propos diffamatoires peut désormais conduire l’internaute au tribunal en Suisse. C’est la conclusion de la cour suprême fédérale helvète – l’accusé avait liké et partagé des posts jugés diffamatoires…

Facebook teste un nouveau fil d’actualités organisé en 3 onglets

Facebook teste actuellement un nouveau fil d’actualités divisé en trois onglets différents sur Android. Ce nouveau flux vise à permettre aux utilisateurs d’accéder plus facilement aux publications les plus récentes ou aux posts déjà consultés. Le réseau social a confirmé l’existence d’un test en interne. …