Facebook, Instagram : vos publications pourraient faire grimper le prix de votre assurance

 

Pour fixer les primes d'assurance, les assureurs se basent sur plusieurs critères pour évaluer leurs risques. Certaines sociétés d'assurance se baseraient également sur les publications des souscripteurs sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram pour établir le « profil » de l'assuré.

Facebook

Les réseaux sociaux sont désormais une arme au service des sociétés d'assurance. Et ce, de diverses manières. Facebook, Instagram et autres sont déjà exploités pour démasquer les fraudes à l'assurance. Et comme l'explique le Wall Street Journal dans l'une de ses publications du 18 mars, l'État de New York est devenu le premier à fournir des conseils sur l'utilisation des réseaux sociaux pour évaluer les risques que représente un souscripteur à un produit d'assurance. Une législation en la matière est étendue pour bientôt histoire d'éviter les dérives, car cette pratique serait déjà bien répandue chez les assureurs.

Assurance : comment les publications Facebook et Instagram peuvent vous coûter cher

Il va falloir faire attention aux photos, vidéos et autres publications que vous faites sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou encore Twitter. Grâce à un simple algorithme, les assureurs peuvent passer au peigne fin tous vos posts pour évaluer le risque que vous représentez dans le cadre des contrats d'assurance (assurance vie, assurance décès, automobile, etc.).

Plusieurs critères permettent en effet aux assureurs d'établir les polices d'assurance. Le montant des primes peut varier selon des facteurs tels que l'âge, le sexe, la situation professionnelle, familiale, l'état de santé, le mode de vie, etc. Sachant que les réseaux sociaux en disent long sur la vie et le profil des utilisateurs, ces plateformes sont désormais exploitées à volonté par les sociétés d’assurance.

Afin d'éviter les discriminations, l'État de New York propose désormais des conseils pour orienter les assureurs sur la manière d'utiliser les réseaux sociaux à bon escient. En attendant, les utilisateurs ont quelques options pour éviter de se faire avoir : maîtriser parfaitement les paramètres de confidentialité de Facebook, Twitter et Instagram, éviter de se photographier en train de fumer (par exemple) et privilégier les selfies en tenue de sport pour montrer qu'ils adoptent un mode de vie sein, etc. Ou alors, le plus simple reste encore d'éviter de s'exposer sur les réseaux sociaux…



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…