Facebook : le gouvernement français vous espionne toujours plus

 

Facebook vient de dévoiler son rapport de transparence pour le premier semestre 2017. Le document révèle que les gouvernements du monde entier sont de plus en plus avides d'informations sur les utilisateurs du réseau social. La France, notamment, arrive en cinquième place du classement des gouvernements émettant le plus de demandes d'informations sur les comptes Facebook de ses citoyens. 

facebook gouvernement français demande informations

Depuis 2013, Facebook publie chaque semestre un rapport de transparence, dévoilant les chiffres relatifs aux demandes d'accès à des données par les différents gouvernements du monde. Le rapport du premier semestre 2017 vient d'être publié et le constat est alarmant : les gouvernements demandent de plus en plus d'informations sur les utilisateurs du réseau social. Au total, sur les six premiers mois de 2017, 78 890 demandes ont été recensées, soit 33% de plus qu'au premier semestre 2016.

Facebook : la France est le 5ème pays qui demande le plus d'informations sur les utilisateurs

La France arrive en cinquième position du top des gouvernements les plus friands d'informations. Au total, notre gouvernement a réclamé des informations sur 5485 utilisateurs de Facebook, en faisant 4700 demandes à la firme américaine. Certes, ce pourcentage est nettement inférieur à celui du gouvernement des Etats-Unis, qui totalisent 41% des requêtes à eux seuls. La France arrive aussi derrière l'Inde (12%), le Royaume-Uni (9%) et l'Allemagne (7%). Malgré tout, cette forte augmentation des demandes est préoccupante, et devrait renforcer le sentiment de méfiance à l'égard de Facebook.

Précisons par ailleurs que Facebook accepte 74% des demandes d'informations émises par le gouvernement français. Malheureusement, Facebook n'est pas autorisé à dévoiler quelles sont les données qui intéressent tant le gouvernement. On imagine qu'il s'agit principalement de surveiller les criminels potentiels. Toutefois, rien ne garantit que le gouvernement n'use pas de son autorité pour surveiller les citoyens lambda sur Facebook. D'ailleurs, dans la plupart des cas, un ordre de non-divulgation interdit à Facebook de prévenir les personnes concernées que leurs données ont été transmises. Vous voilà prévenus.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…