Facebook est prêt à payer pour pouvoir vous espionner

 

Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg conserve le même objectif, mais mise sur plus de transparence. 

study facebook

Vos données personnelles sont précieuses pour Facebook, qui est prêt à aller très loin pour les obtenir. Après les multiples scandales auxquels a été mêlé le réseau social, la firme de Mark Zuckerberg adopte désormais une approche plus transparente avec le lancement de l'application Study. Le principe : vous donnez à Facebook la permission d'espionner votre comportement sur votre smartphone et vous recevez en échange des contreparties.

Facebook lance Study, pour vous espionner avec votre consentement

Study récolte tout un tas de data, comprenant l'identité des applications que vous installez sur votre mobile, la fréquence et le temps à laquelle vous les utilisez, le pays d'où vous venez, le modèle d'appareil que vous utilisez ou encore le réseau sur lequel vous êtes connecté. L'application rappellera régulièrement à l'utilisateur à quoi il s'est engagé en rejoignant le programme.

Lire aussi : Facebook dénonce Google et Twitter, qui exploitent aussi nos données personnelles

Facebook insiste sur le fait que Study ne collecte pas les identifiants, mots de passe et contenus échangés (messages, photos, vidéos) à travers les apps (encore heureux). “Nous ne vendons pas non plus les informations récoltées avec l'application à des tiers et ne les utilisons pas pour le ciblage publicitaire. Elles ne sont pas ajoutées au compte Facebook d'un participant s'il en a un”, est-il ajouté.

Study va être disponible dans un premier temps aux États-Unis et en Inde. Il faudra être âgé d'au moins 18 ans pour participer et être équipé d'un appareil sous Android puisque l'app est proposée uniquement sur le Google Play Store. Pour le moment, Facebook n'a pas détaillé le système de récompenses. Dans le passé, les utilisateurs pouvaient recevoir des bons d'achat d'une valeur allant jusqu'à  20 dollars tous les mois à travers un autre programme similaire.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…