Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg conserve le même objectif, mais mise sur plus de transparence. 

study facebook

Vos données personnelles sont précieuses pour Facebook, qui est prêt à aller très loin pour les obtenir. Après les multiples scandales auxquels a été mêlé le réseau social, la firme de Mark Zuckerberg adopte désormais une approche plus transparente avec le lancement de l’application Study. Le principe : vous donnez à Facebook la permission d’espionner votre comportement sur votre smartphone et vous recevez en échange des contreparties.

Facebook lance Study, pour vous espionner avec votre consentement

Study récolte tout un tas de data, comprenant l’identité des applications que vous installez sur votre mobile, la fréquence et le temps à laquelle vous les utilisez, le pays d’où vous venez, le modèle d’appareil que vous utilisez ou encore le réseau sur lequel vous êtes connecté. L’application rappellera régulièrement à l’utilisateur à quoi il s’est engagé en rejoignant le programme.

Lire aussi : Facebook dénonce Google et Twitter, qui exploitent aussi nos données personnelles

Facebook insiste sur le fait que Study ne collecte pas les identifiants, mots de passe et contenus échangés (messages, photos, vidéos) à travers les apps (encore heureux). « Nous ne vendons pas non plus les informations récoltées avec l’application à des tiers et ne les utilisons pas pour le ciblage publicitaire. Elles ne sont pas ajoutées au compte Facebook d’un participant s’il en a un », est-il ajouté.

Study va être disponible dans un premier temps aux États-Unis et en Inde. Il faudra être âgé d’au moins 18 ans pour participer et être équipé d’un appareil sous Android puisque l’app est proposée uniquement sur le Google Play Store. Pour le moment, Facebook n’a pas détaillé le système de récompenses. Dans le passé, les utilisateurs pouvaient recevoir des bons d’achat d’une valeur allant jusqu’à  20 dollars tous les mois à travers un autre programme similaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

Facebook : un simple JPEG suffisait à pirater des comptes

Facebook vient de corriger deux vulnérabilités dont l’exploitation permettait aux pirates d’obtenir des informations sensibles depuis ses serveurs. Un simple fichier JPEG suffisait à corrompre les systèmes du réseau social en créant une fuite de mémoire. Celle-ci permet d’accéder à…

Après Instagram, Facebook commence aussi à cacher les likes

Facebook imite Instagram et teste une fonctionnalité visant à cacher les compteurs de likes des publications. Une initiative dont le but est de freiner la frustration liée à la course aux interactions, qui peut être pesante pour certains utilisateurs.  Nous…

Facebook avoue écouter les messages audio échangés sur Messenger

Facebook admet avoir écouté les conversations vocales échangées par l’intermédiaire de son application Messenger. Il aurait mis fin à cette pratique la semaine dernière, en même temps que Google et Apple avec Assistant et Siri.  Après des accusations lancées par…

Facebook va enfin proposer un mode sombre sur Android

Facebook va enfin avoir droit à un mode sombre sur Android. Les développeurs de l’application sont au travail et la fonctionnalité devrait arriver à moyen terme sur nos smartphones. L’absence d’une telle option est un gros manque pour Facebook, alors…

Facebook prépare déjà la fusion d’Instagram et Messenger

Facebook fait le premier pas vers la fusion d’Instagram et de Messenger. Le module de messagerie instantanée d’Instagram est en train d’être réécrit de fond en comble avec les mêmes technologies que Facebook Messenger. Les deux applications devraient fusionner d’ici…