Émissions de CO2 : la voiture électrique est bien plus propre que la thermique, chiffres à l’appui

 

Une nouvelle étude confirme que sur l'ensemble du cycle de vie, la voiture électrique reste moins émettrice de gaz à effet de serre que les voitures thermiques.

voiture electrique recharge

Nous parlons de plus en plus régulièrement des voitures électriques et des bienfaits de l’adoption de ce modèle automobile, et si l'on veut comparer l'impact écologique de la voiture électrique avec celui des thermiques, essence ou diesel, tous les experts l'affirment : il faut tenir compte de l'ensemble du cycle de vie, de la fabrication au recyclage.

Il y a quelques mois déjà, une enquête réalisée par l’ONG spécialisée Transport & Environment démontrait que les voitures électriques polluent moins que l’essence et le diesel. L’adoption de l’électrique semble d’ailleurs progresser rapidement selon une récente étude menée par EY révélant que plus de 40 % des consommateurs affirment que leur prochaine voiture sera électrique.

Alors que la Commission européenne a confirmé vouloir se débarrasser des voitures diesel et essence d’ici 2035, une nouvelle étude de l'ICCT (International Council on Clean Transportation) vient confirmer que même en prenant en compte l’intégralité du cycle de vie de la batterie, depuis l’extraction des matériaux jusqu’au recyclage souvent très partiel des cellules énergétiques, un véhicule électrique émettra beaucoup moins de gaz à effet de serre.

La voiture électrique est plus vertueuse que le thermique à l'échelle mondiale

Un constat qui s’applique non seulement sur le réseau européen, qui utilise une majorité d’énergie renouvelable, mais aussi en Inde, où la consommation électrique dépend fortement de l’exploitation du charbon. L'étude s'est intéressée aux marchés européen, américain, chinois et indien, soit 70% des ventes mondiales de voitures neuves, et révèle que l'électrique a un meilleur bilan carbone dans ces quatre zones géographiques. Les émissions sont ainsi inférieures de 66% à 69% en Europe, de 60% à 68% aux Etats-Unis, de 37 % à 45 % en Chine et de 19% à 34 % en Inde.

Emissions CO2 Voitures Electriques

Selon l’étude « Les résultats montrent que même pour les voitures immatriculées aujourd'hui, les véhicules électriques à batterie (BEV) ont de loin les plus faibles émissions de GES sur l'ensemble du cycle de vie. En outre, à mesure que le mix électrique continue de se décarboniser, l'écart d'émissions sur le cycle de vie entre les VEB et les véhicules à essence augmente considérablement si l'on considère les voitures de taille moyenne qui devraient être immatriculées en 2030. » En France, de nombreux efforts sont faits pour soutenir les avantages écologiques de l’électrique. On note par exemple que les voitures électriques bénéficient désormais d'une majoration de 20% de frais kilométriques.

Quant à sa rentabilité, elle n’est plus à prouver. L’UFC Que-Choisir a récemment réalisé une étude démontrant que la voiture électrique est systématiquement la plus rentable de tous les véhicules, qu’elle soit neuve ou d’occasion, qu’il s’agisse d’une utilisation régulière ou modérée.

 

Source : ICCT



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !