Vos frais kilométriques seront majorés de 20% en 2021 si vous roulez en voiture électrique

 

D'après les nouveaux barèmes kilométriques des impôts publiés dans le Journal officiel, les salariés propriétaires d'une voiture électrique pourront prétendre à une majoration de 20% de leurs frais professionnels. 

bareme kilometrique
Crédits : Pixabay

Tandis que la France s'apprête à installer des bornes de recharge rapide dans toutes les stations-service, les nouveaux barèmes kilométriques qui s'appliquent aux dépenses effectuées en 2020 pour les voitures viennent d'être publiés dans le Journal officiel. Ces barèmes restent identiques à ceux de 2020, à un détail près toutefois.

En effet, les voitures électriques bénéficient désormais d'une majoration de 20 %. Avec ce coup de pouce, le gouvernement veut tenir compte du surcoût que représente l'achat d'un véhicule électrique par rapport à une voiture thermique. Il faut préciser que les modèles hybrides et hybrides rechargeables ne sont pas concernés par cette disposition. 

Cette nouvelle mesure à destination des salariés propriétaires de véhicules électriques faisait partie des demandes de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). En effet, le gouvernement s'était engagé à instaurer un barème spécifique pour les voitures électriques, concernant notamment les indemnités kilométriques.

barème kilometrique
Crédits : Journal officiel

À titre d'exemple, pour une Peugeot 208 électrique, dont la puissance fiscale est fixée à 4 CV, un salarié pourrait déduire 2 512 € de sa fiche d'impôts contre 2 192 euros pour un modèle essence ou diesel. Soit une différence de 320 €. Comme le précise le Journal officiel, ces barèmes sont calculés “en fonction de la puissance du véhicule et du nombre de kilomètres parcourus. Ils prennent en compte notamment la dépréciation du véhicule, les frais de réparation et d'entretien, les dépenses de pneumatiques, la consommation de carburant et les primes d'assurances”.

Il faut préciser que ces frais uniquement les trajets entre le domicile et le travail, ainsi que les voyages effectués durant les heures de travail. Pour rappel, le bonus écologique de 7000 € a été prolongé jusqu'en juillet 2021. Ce montant est valable pour les véhicules dont le prix est inférieur à 45 000 €, tandis que cette aide passe à 3000 € si le tarif du véhicule est situé entre 45 000 et 60 000 €. Si ces allocations restent donc inchangées, le malus automobile a effectué un sacré bond le 1er janvier 2021. Le plafond est en effet passé de 20 000 à 40 000 € pour les modèles les plus polluants (+ de 225g/km).

Source : Journal officiel



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !