Elon Musk veut toujours racheter Twitter, mais à une condition

 

Elon Musk estime ne toujours pas avoir reçu de données fiables sur le taux de faux comptes et de spams de la part de Twitter. Si la plateforme prouve ses chiffres, le rachat pourra reprendre, fait savoir l'entrepreneur.

elon musk
Crédit : Tesla

Alors que les tensions entre Elon Musk et Twitter sont au plus haut suite à la décision de l'entrepreneur d'annuler son offre d'achat, le patron de Tesla et Starlink laisse la porte ouverte à une reprise des négociations. Mais il pose une condition bien précise à cela, qui laisse penser que la tendance est plutôt à l'annulation de l'opération.

Sur Twitter, Elon Musk explique qu'il est prêt à relancer la transaction “selon les termes originaux” si Twitter lui fait parvenir sa méthode d'échantillonnage de 100 comptes et comment la plateforme confirme s'ils sont bien réels. C'est-à-dire qu'Elon Musk veut savoir comment le réseau social choisit les 100 comptes témoins qui servent à déterminer le taux de faux comptes sur Twitter dans sa globalité, et avec quels outils ils estiment qu'un compte est faux ou véritable.

Pour Elon Musk, Twitter lui a menti

Elon Musk précise que si les documents transmis par Twitter à la SEC, l'organisme fédéral de réglementation et de contrôle des marchés financiers aux États-Unis, se révèlent contenir de fausses données, alors le rachat sera enterré pour de bon. Évidemment, Elon Musk a déjà son idée sur le sujet et est persuadé que Twitter a menti.

Toujours aussi provocateur, l'homme le plus riche du monde a même lancé un sondage sur le sujet… directement auprès de ses abonnés sur Twitter. À l'affirmation “Moins de 5% des utilisateurs quotidiens de Twitter sont des faux/spams”, ce que communique officiellement le réseau social, 64,9% des votants estiment qu'il s'agit d'un mensonge et se joignent à l'opinion d'Elon Musk, alors que 35,1% croient les dires de Twitter.

“Twitter a parlé…”, a conclu l'ex-candidat au rachat de la plateforme pour en rajouter une couche. La question des faux comptes est considérée comme primordiale par Elon Musk car elle influence les prévisions de monétisation de Twitter. Le chef d'entreprises et ses équipes estiment que Twitter a tout fait pour leur cacher des informations importantes sur ce point.

Plus précisément, Twitter est accusé de s'être dans un premier temps montré volontairement flou. Ensuite, la société aurait fourni des données datées, puis un ensemble de données non pertinent. Enfin, Twitter aurait tenté de tromper Elon Musk en partageant des données basées sur un échantillon épuré, purgé au préalable de ses faux comptes.

 

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !