Elon Musk veut reprendre le projet Hyperloop et le déplacer sous terre

 

The Boring Company, la société de services de construction de tunnels fondée par Elon Musk, a pour objectif de construire un Hyperloop à grande vitesse dans les prochaines années.

Hyperloop
Crédit : Virgin Hyperloop

Agacé par la lente avancée du projet Hyperloop, Elon Musk a annoncé vouloir créer son propre réseau d’ici les prochaines années. Ces tubes vidés de leur air permettent notamment de propulser des capsules à une vitesse de pointe pouvant atteindre 1200 km/h grâce à des champs magnétiques.

Supervisé par son entreprise The Boring Company, qui creuse des tunnels sous les villes pour fluidifier la circulation, l’Hyperloop d’Elon Musk pourrait ressembler au projet original qui date maintenant d’il y a quelques années. Pour rappel, Elon Musk avait lancé le premier projet Hyperloop aux États-Unis en 2013, avant de faire appel à des investisseurs internationaux, dont la SNCF. Actuellement, trois sociétés travaillent sur l’Hyperloop : Virgin Hyperloop, Hyperloop Transportation Technologies et Canadien TransPod.

Elon Musk veut vous faire voyager en capsule… et même en fusée !

« Dans les années à venir, Boring Co tentera de construire un Hyperloop fonctionnel », a déclaré le PDG de Tesla, Elon Musk, dans un tweet. « D'un point de vue de la physique connue, c'est le moyen le plus rapide possible de se rendre d'un centre-ville à un autre pour des distances inférieures à 3200 kilomètres. Le Starship est plus rapide pour les trajets plus longs », a-t-il ajouté.

En effet, grâce à sa fusée Starship, Elon Musk compte non seulement envoyer l’humanité sur Mars d’ici quelques années, mais également de relier toutes les villes du monde en moins d’une heure. De son côté, le réseau Hyperloop devrait donc permettre de relier les villes sur une plus petite distance. Contrairement aux projets d’Hyperloop traditionnels, l’Hyperloop d’Elon Musk serait souterrain.

D’après lui, « les tunnels souterrains sont immunisés contre les conditions météorologiques de surface (les métros en sont un bon exemple), donc cela n'aurait aucune importance pour Hyperloop si un ouragan faisait rage à la surface. Vous ne le remarqueriez même pas ». Le problème, c’est que construire des tunnels sur une telle distance devrait prendre plusieurs années, nous ne sommes donc pas près de voir les premières capsules transporter des passagers avant longtemps. On espère qu'ils créeront moins de bouchons que les tunnels actuels d'Elon Musk.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !