Elon Musk impose des règles extrêmes chez Twitter, les employés démissionnent en masse

 

Depuis quelques heures, c’est le chaos sur Twitter. Elon Musk a forcé les employés à décider s’ils acceptaient ou non de travailler toujours plus et de suivre les nouvelles règles, et évidemment, beaucoup ont immédiatement quitté le navire.

Twitter
Crédit : @[email protected]

Après avoir licencié la moitié des employés de l’entreprise quelques jours après le rachat à 44 milliards de dollars, Elon Musk a fait fuir une nouvelle vague d’employés. Récemment, Elon Musk a exigé des employés qu’ils adhèrent à une culture d’entreprise « hardcore », sans quoi ils étaient invités à prendre la porte.

Parmi les nouvelles règles imposées, Elon Musk veut notamment que les employés s’engagent à ne pas compter leurs heures et à travailler « très intensément », mais également à suivre à la lettre la moindre consigne de la direction.

Des centaines d’employés de Twitter quittent le navire

Hier, à 23 heures, heure française, les employés de Twitter devaient faire savoir à l'entreprise s'ils étaient prêts à y rester et à accepter la culture de travail exténuante que leur demande le nouveau propriétaire Elon Musk. Sans surprise, des centaines de salariés ont refusé, et ont annoncé publiquement sur leurs pages personnelles qu’ils démissionnaient.

Selon les rapports, ceux qui ont décidé de quitter l'entreprise recevront trois semaines d'indemnités de licenciement s'ils acceptent certaines conditions, pour l’instant inconnues. Selon Zoe Schiffer, de plateformer, Musk et les autres employés ayant décidé de rester ne sont même pas sûrs de qui est parti à ce stade. Pire encore, dans un acte de paranoïa, Musk a verrouillé le siège de Twitter par crainte que les employés sortants ne sabotent l'entreprise.

Plusieurs employés essentiels ont été remerciés

D’après les informations récoltées par les différents médias, les concepteurs qui dirigent le projet Blue Verified d'Elon Musk, qui consiste à faire payer la certification 8 dollars par mois, sont partis. L'ingénieur web en chef aurait également quitté le navire. De nombreux employés de Twitter qui assuraient la maintenance des infrastructures critiques ont démissionné.

Elon-Musk-SNL
Crédit : SNL

Alors que Twitter avait pris l’habitude de désactiver rapidement les accès des employés quittant l’entreprise, tous auraient pour l’instant toujours accès à leur compte personnel. L’explication serait assez simple : les employés en charge de la gestion des accès de leurs collègues ont été licenciés ou ont démissionné dans la nuit.

Alex Cohen avait par exemple la charge de la gestion des accès par badge aux bureaux de Twitter. En supprimant l’intégralité des accès des employés aux locaux, Elon Musk et d’autres dirigeants se sont eux-mêmes malencontreusement retrouvés bloqués dehors. Le milliardaire a donc supplié l’employé qu’il venait de licencier de leur venir en aide. Ce dernier aurait vraisemblablement accepté, puisqu’il a rapidement été remercié sur Twitter par Elon Musk « Merci pour ton aide. Tu es sauveur ! ».

Que va devenir Twitter ?

Les départs d'aujourd'hui sont décrits comme un « exode massif ». Certains des employés qui sont restés commencent à s'inquiéter pour la santé du site. Si des problèmes venaient à être détectés au cours des prochains jours, il n'y aura plus assez de personnes dans l'entreprise pour réparer la plateforme.

Plusieurs membres de l'équipe du « centre de commande » de Twitter, un groupe d'ingénieurs qui est de garde 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et qui fait office de centre d'échange en cas de problèmes en interne, ont également tweeté sur leurs départs. Pour l’instant, il est donc difficile de dire ce qu’il va advenir du réseau social. Beaucoup pensent que cette nouvelle vague de départ ne permettra pas à Twitter de se relever. On peut s’attendre à ce que la plateforme ne fonctionne pas totalement comme prévu.

De son côté, Elon Musk se veut rassurant. Comme à son habitude, le milliardaire minimise la situation. « Les meilleures personnes restent, donc je ne suis pas super inquiet », peut-on lire sur son compte Twitter, au milieu de mèmes qui se moquent des utilisateurs criants à la mort du réseau social.

En plein chaos, Elon Musk chercherait déjà à laisser sa place à la tête de Twitter. Comme il l’avait annoncé avant l’acquisition, il n’allait prendre les commandes de Twitter que de manière temporaire, après quoi son remplaçant prendrait la relève. Nous n’avons pour l’instant aucune idée de qui pourrait reprendre les rênes de l’entreprise.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !