Tesla en faillite ? Elon Musk avoue que les usines de l’entreprise sont un puits sans fond

Tesla vit en ce moment une période décisive pour son avenir et celui de ses employés. Face à ses actionnaires, Elon Musk a admis que la situation financière de l’entreprise est au plus mal. Après deux ans de problème d’approvisionnement, les pertes s’affichent en milliards pour le constructeur, qui cherche désormais des solutions pour remonter la pente.

Tesla
Crédit : Unsplash

Depuis le début de la pandémie, tous les constructeurs automobiles, au même titre que les autres entreprises tech, doivent faire face à de gros problèmes sur leur chaîne d’approvisionnement. Pour certains, alors qu’on estime à 525 milliards de dollars la somme dépensée par les entreprises pour entreprendre leur transition vers l’électrique, cela signifie l’obligation de repenser son projet et ses ambitions. Mais pour d’autres, pour qui cette transition est déjà faite, la situation est dramatique.

« Les deux dernières années ont été un cauchemar absolu d’interruptions de la chaîne d’approvisionnement ». Elon Musk n’a pas mâché ses mots lors de sa réunion avec les membres du club Tesla Owners of Silicon Valley. Le PDG a été formel : l’entreprise perd actuellement des milliards de dollars, faute de pouvoir produire en quantité suffisante. La situation est si grave, en réalité, qu’Elon Musk n’écarte pas la possibilité de faire faillite.

Tesla pourrait bientôt faire faillite

Petit retour en arrière. À la différence d’autres start-up du secteur, Tesla est rentable depuis 2018. Depuis, sa production a connu une augmentation exponentielle, lui permettant d’enregistrer des bénéfices record de 3,7 milliards de dollars au quatrième trimestre 2021. Mais, alors que le deuxième trimestre 2022 se termine, c’est la douche froide : les bénéfices ont chuté à 2,5 milliards de dollars.

Sur le même sujet : Elon Musk avoue détester être le PDG de Tesla et SpaceX

La somme reste conséquente, bien entendu, mais ce serait oublier que les dépenses de Tesla ont elles aussi connu un bond significatif ces dernières années, tandis que les ventes, elles, ne décollent pas. Résultat : « Notre préoccupation majeure est de savoir comment faire fonctionner les usines pour pouvoir payer les gens et ne pas faire faillite », explique Elon Musk. Objectif numéro 1 : réduire les dépenses. 

Le PDG a d’ores et déjà gelé les embauches à travers le monde et prévoit de licencier plusieurs milliers de salariés dans les mois à venir. Reste à déterminer si cela sera suffisant. « Ils n’étaient pas rentables avant d’être en Chine ; et, étant donné que la Chine ne permet pas aux entreprises de rapatrier hors du pays les dollars qui y sont fabriqués, Tesla a un vrai problème », souligne l’analyste Gordon Johnson. Fin 2021, Elon Musk avouait que SpaceX était également au bord de la faillite.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !