SpaceX pourrait bientôt faire faillite, selon Elon Musk

 

La situation financière de SpaceX est au bord du gouffre. Dans un mail envoyé à ses employés, Elon Musk admet que les problèmes de production rencontrés pourraient bien amener la firme à la faillite. Il demande à ces derniers de fournir tous les efforts possibles pour éviter le pire.

SpaceX Falcon 9
Crédit : SpaceX

Starship, la nouvelle fusée de SpaceX, est en cours de production. Il s’agit d’une étape clé dans le développement de l’entreprise, puisque la fusée sera, selon les plans d’Elon Musk, celle qui transportera les premiers humains vers Mars. Néanmoins, ce projet dantesque pourrait bien ne jamais voir le jour. En effet, les équipes rencontrent de gros problèmes dans la fabrication du Raptor, le moteur de Starship. De si gros problèmes, à vrai dire, que ces derniers pourraient bien causer la perte de l’entreprise.

Dans un mail envoyé à ses employés à l’approche de Thanksgiving, Elon Musk partage ses inquiétudes à ce sujet. « Malheureusement, la crise de production du Raptor est bien plus grave qu’il n’y paraissait il y a quelques semaines », déclare le PDG. « Au fur et à mesure que nous avons creusé les problèmes suite au départ de l’ancien management, ils se sont malheureusement révélés bien plus graves que ce qui avait été annoncé. Il n’y a pas moyen d’édulcorer la situation. »

Sur le même sujet : SpaceX se lance dans la publicité dans l’espace et n’accepte que les paiements en Ethereum

SpaceX n’a plus le choix, il faut redresser la barre

Cet « ancien management » auquel Elon Musk fait référence est sans aucun doute Will Heltsley, ancien vice-président en charge de la propulsion. Les problèmes de production auraient poussé ce dernier à quitter l’entreprise, au même titre que Lee Rosen et Rick Lim, respectivement vice-président et directeur des missions et opérations de lancement.

Le PDG demande ainsi à ses employés de rester à tout prix travailler durant les fêtes, arguant que « nous aurons besoin de tout le monde sur le pont pour nous remettre de ce qui est, très honnêtement, un désastre ». Elon Musk note également que le satellite V1, utilisé pour le déploiement du réseau Starlink, est « financièrement faible ». Pour rappel, au lancement de l’offre, la firme perdait 1000 dollars par nouvel abonnement.

“En réalité, nous risquons la faillite si nous n’arrivons pas à faire voler des vaisseaux spatiaux au moins une fois toutes les deux semaines l’année prochaine”, conclue Elon Musk. Les prochains mois seront donc cruciaux pour l’entreprise spatiale. L’homme d’affaires devra rapidement trouver une solution s’il souhaite maintenant sa promesse de 12 vols Starship en 2022.

Source : Space Explored



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !