E-commerce : les agriculteurs se transforment en points relais pour survivre

 

Les agriculteurs peuvent désormais se transformer en points relais pour des sites e-commerce afin d'arrondir leurs fins de mois. Une startup a eu l'idée de mettre en place ce système qui arrange tous les acteurs : les sites marchands, les clients et surtout les agriculteurs qui peuvent engranger des revenus complémentaires bons à prendre face aux difficultés de leur secteur.

Agriculteurs : points relais

Les agriculteurs français qui ont du mal à vivre de leur métier ont désormais une issue de secours : devenir des points de retrait pour des sites e-commerce qui sont constamment à la recherche de moyens pour rendre plus efficace leur système logistique. Mais l'idée vient plutôt d'une startup nordiste. « On savait qu’il y avait un réel besoin des agriculteurs de se diversifier, et on savait qu’il y avait un réel besoin côté distribution », explique l'un des co-fondateurs.

E-commerce : quand les agriculteurs deviennent des points de retraits pour arrondir leurs fins de mois

Cette opportunité est perçue comme une aubaine pour des centaines d'agriculteurs qui se sont rués pour s'inscrire auprès de la startup. Développer une activité de stockage et de délivrance de colis en zone rurale représente un excellent moyen de diversification quand on sait que les acteurs du secteur agricole peinent à vivre décemment de leur travail. « C’est une charge de travail en plus, mais on a agrandi notre clientèleOn a des gens qui aujourd’hui viennent toutes les semaines, qui étaient d’abord venus chercher un colis » a confié un agriculteur à France 3 Régions.

Pour certains, l'étable d'élevage de vaches est devenue un entrepôt, faute de revenus. Les agriculteurs sont payés en fonction du nombre de colis qu’ils font transiter. Cette activité selon l'opérateur leur permet de gagner jusqu'à 1000 euros par mois. Beaucoup parmi eux considèrent cette activité comme une double opportunité : se faire rémunérer pour un nouveau service, mais aussi faire la promotion de leurs produits agricoles et trouver des clients.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….