Le dernier clip de Moby va vous faire lâcher votre smartphone, et ça ne vous fera pas de mal

Maj. le 31 octobre 2018 à 17 h 22 min

« Are You Lost in the World Like Me? », c’est le dernier titre de Moby, auteur-compositeur-interprète mondialement connu, qui fait un tabac grâce notamment à son clip. Il y décrit une société obsédée par les smartphones et refermée sur elle-même. De quoi vous faire lâcher votre téléphone, et ça ne vous fera pas de mal.

moby clip lacher smartphone

Moby est de retour avec son nouvel album « These Systems Are Failing » et il n’est pas content. Son grand retour, il le fait sous le nom de Moby & The Void Pacific Choir. Son premier titre, « Are You Lost in the World Like Me? » donne le ton. Toujours avec une maîtrise du son qui a fait son succès, Moby dit adieu aux airs planants et se veut plus « violent ».

Le premier clip est d’ailleurs parlant. Moby a collaboré avec Steve Cutts pour la réalisation du clip qui prend la forme d’un dessin animé. Il reprend les codes graphiques du studio Fileischer des années 30 à l’origine de personnages comme Popeye par exemple.

Dans ce clip, Moby dénonce notre addiction aux smartphones. Et il n’y va pas de main morte. Tous nos travers y sont dépeints et illustrés avec des scènes de la vie quotidienne qui ne vous seront pas inconnues : les gens rivés sur leur smartphone pendant les repas, des références aux applications de rencontre, les selfies, cette tendance à se mettre en scène, le voyeurisme et notamment lors d’évènements tragiques.

Autant d’attitudes qui nous éloignent les uns des autres et qui nous isolent un peu plus. Au milieu de ce monde, un petit personnage qui représente Moby. Le titre de la chanson est on ne peut plus clair : « Es-tu perdu comme moi dans ce monde ? ». Moby explique à nos confrères pour l’Huffington Post :

Pour moi, la vidéo parle de notre dépendance toujours croissante aux technologies, et des interactions entre les gens, ou plutôt de leur absence d’interactions. L’accent est mis sur le fait que la technologie nous affecte, nous désensibilise. Nous avons construit de grandes cités. De grandes industries. De grands systèmes. Ces systèmes étaient censés nous protéger, nous rendre libres, mais au lieu de cela ils ont pollué notre air, tué les animaux, charcuté la terre – et nous ont détruits. Nous pensions avoir résolu les problèmes de production alimentaire et de distribution des richesses, mais nous sommes plus malheureux que jamais.

On ne pourrait pas trouver d’autres mots pour décrire là où nous en sommes. Oui, les nouvelles technologies sont des outils merveilleux à la base, mais la direction que prend tout ceci est vraiment inquiétante.

Ce matin encore nous nous offusquions de voir qu’un nouveau défi complètement débile cartonnait sur les réseaux sociaux. Et il ne s’agit pas du dernier, loin de là. Il y en aura d’autres. Malheureusement.

Comme le dit si bien Moby, les nouvelles technologies et internet ont été créés pour nous rapprocher, pour rendre ce monde meilleur, pour nous offrir plus de liberté. Le problème est que cette grande liberté est utilisée pour mettre en avant la médiocrité et la violence. Cette violence, Moby l’utilise dans son album. Il déclare :

J’ai fait écouter cet album à des amis de l’industrie musicale et ont dit : ‘Humm, c’est quand même assez violent’. Donc je suis rentré et j’ai rajouté de la violence.

On vous laisse découvrir tout ceci en image. Si après ça vous ne lâchez pas un peu votre smartphone, on ne voit pas d’autre solution que de consulter un spécialiste de l’addiction. On blague ! Enfin, un peu.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !