Coronavirus : Amazon vous recrute si vous perdez votre job, mais ça risque de ne pas vous plaire

 

Le coronavirus a eu raison de votre emploi ? Le patron d'Amazon espère que vous aurez le réflexe de déposer votre CV. Jeff Bezos souligne dans un memo que 100 000 nouveaux postes sont ouverts et permettront à des employés des secteurs les plus sinistrés comme la restauration et l'hôtellerie de résister en attendant des temps meilleurs. Le seul hic, c'est qu'il s'agit surtout de manutention et que les masques manquent cruellement.

Jeff Bezos
Jeff Bezos le patron d'Amazon / Crédits : James Duncan Davidson via Flickr

Jeff Bezos vient de transmettre un long memo à ses employés dans lequel il revient sur la pandémie de coronavirus et ses implications pour Amazon et ses employés. Au passage, le patron d'Amazon fait un pronostic assez pessimiste sur l'évolution de la situation : “je suis attristé de vous dire que je prédis que la situation va empirer avant de s'améliorer, écrit-il. Avant de rappeler : “nous créons 100 000 nouveaux postes et augmentons les salaires de nos travailleurs à l'heure qui finalisent les commandes et les livres aux clients pendant cette période de stress et de tourmente”.

Lire également : Amazon stoppe la livraison des commandes moins prioritaires en France

Des emplois manutentionnaires, masque non garanti

Et Jeff Bezos de rappeler “qu'au même moment d'autres entreprises comme des restaurants et les bars sont forcés de fermer leurs portes”. De quoi lancer un appel aux nombreuses personnes qui font déjà les frais de la pandémie dans leur vie professionnelle et des mesures en place pour la juguler : “nous espérons que les gens qui se retrouvent sans emploi viendront travailler avec nous jusqu'à ce qu'ils puissent reprendre le job qu'ils avaient”, exhorte Jeff Bezos. Bien sûr, il faut que cela soit pour vous car comme Jeff Bezos le suggère, il s'agit essentiellement d'emplois pour les manutentionnaires.

“La plus grande partie de notre travail essentiel ne peut se faire depuis la maison”, explique le dirigeant qui ajoute qu'à l'heure actuelle, tous ses employés ne peuvent porter de masques de protection sur fond de rupture de stock mondiale. “Lorsque notre tour viendra pour les masques notre priorité sera de les mettre dans les mains de nos employés et partenaires”, assure Jeff Bezos. Et l'entrepreneur d'expliquer être très inquiet comme tout le monde.

“Ma liste d'inquiétudes est – comme la vôtre j'en suis sûr – longue : de mes propres enfants, parents, famille à votre sécurité celle de mes collègues, celle de ceux qui sont déjà très malades, et les dommages réels et conséquences économiques que cela va causer au travers de nos communautés”, conclut le PDG d'Amazon.

Source : BGR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !