Compteur Linky : Enedis compte bien en installer 37 millions d’ici 2021, malgré la grogne

Maj. le 28 mars 2018 à 16 h 38 min

Les compteurs Linky polémiques continueront à être installés. Enedis, la filiale de EDF chargée de leur installation réaffirme ses objectifs : installer 37 millions de compteurs connectés d’ici décembre 2021. Le gestionnaire explique que l’installation « se passe bien dans l’immense majorité des cas » alors que seuls 3% des abonnés acceptent par la suite que les données du compteur soient automatiquement transmises à leur fournisseur d’électricité. Enedis parle de difficultés techniques. 

linky

Les nouveaux compteurs électriques connectés Linky font beaucoup parler d’eux ces derniers temps, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Ils sont très décriés par les ménages alors que son installation a été rendue obligatoire par décret. Ces derniers lui reprochent des risques pour la santé, des factures plus salées et un risque pour leurs données personnelles. Malgré cela Enedis compte bien respecter son calendrier pour installer 37 millions de compteur au total d’ici décembre 2021. Et enchaîne les explications pour tenter de donner une autre lecture des statistiques peu encourageantes du compteur.

Compteurs Linky : Enedis affirme que le calendrier sera tenu

Car sur les 8 millions de compteurs Linky déjà installés, seuls 3%, soit 200.000 compteurs seulement, transmettent automatiquement des données à Enedis et aux fournisseurs d’énergie. Pour le reste des compteurs, un employé doit se déplacer physiquement pour réaliser les mesures – un comble alors que ce genre de choses devrait justement appartenir au passé grâce à ce compteur. Les usagers doivent en effet signer une autorisation pour que les données soient transmises. Ce qui pourrait laisser penser qu’une écrasante majorité de clients refuse sciemment la transmission de ces données sur fond de craintes pour la vie privée.

Changement total d’univers chez Enedis : « les opposants font du bruit, mais tout se passe bien dans l’immense majorité des cas« , affirme Bernard Lassus, responsable du programme Linky, au quotidien régional Le Bien Public. Exit donc les mairies qui tentent d’empêcher les installation et les cas de clients excédés. Selon Enedis, l’explication de cette statistique est en réalité très simple : il faudrait compter un délai de plusieurs semaines entre la pose du nouveau compteur et la transmission des données. Un temps nécessaire afin de réaliser des tests. Enedis assure que ce délai sera réduit dans un futur proche.

L’entreprise se donne désormais comme objectif de communiquer mieux et de rendre le compteur plus attractif pour l’usager. Il serait question d’une application mobile pour permettre de mieux suivre sa consommation. « L’appropriation des compteurs Linky pour maîtriser sa consommation prendra du temps, comme le tri sélectif il y a 10 ou 15 ans« , estime Bernard Lassus. Lyon, Nice, Nancy, Arras et Narbonne sont déjà équipées à 100%.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Linky encore impliqué dans un incendie, Enedis dément

Le compteur Linky aurait déclenché un nouvel incendie trois mois seulement après son installation. C’est la seconde fois que le compteur électrique se retrouve sur le banc des accusés. Cet événement fait suite à un premier incendie dans cette même…