Arnaques Compte Personnel de Formation (CPF) : comment reconnaître et déjouer les tentatives escroqueries ?

 

Depuis la mise en place du Compte Personnel de Formation, les arnaques se multiplient. En deux ans, 16 millions d’euros ont été détournés selon la Caisse des Dépôts. En attendant la mise en place d’une loi interdisant le démarchage téléphonique en lien avec le CPF, voici quelques astuces pour éviter de tomber dans le piège des escrocs.

cpf arnaque conseil reconnaitre dejouer

Vous connaissez certainement le Compte Personnel de Formation (appelé aussi CPF). Mis en place par la Caisse des Dépôts et Consignations le 1er janvier 2019, ce mécanisme remplace le DIF. Il permet de cumuler des fonds qui peuvent servir à payer une formation. Cet argent provient des entreprises par le biais des charges patronales. Il existe des dizaines de milliers formations disponibles que vous pouvez choisir, selon votre grès, votre projet professionnel et votre budget. Toutes celles qui sont homologuées sont disponibles depuis cette interface.

Lire aussi – Arnaque au colis : ce SMS qui réclame des frais de douane peut ruiner votre compte en banque

La limite de ce compte est de 5000 euros. Selon la Caisse des Dépôts et Consignations, la somme moyenne d’un compte est de 1573 euros. Cela ne représente pas grand-chose dit comme cela. Mais tous les actifs français disposent d’un compte. Soit 38 millions de comptes pour un montant qui frôle les… 60 milliards d’euros. C’est une belle somme d’argent qui attire évidemment les convoitises.

D'abord il y a les escrocs. Ils développent des sociétés qui se passent pour des organismes de formation pour siphonner le CPF des victimes. Ensuite il y a les profiteurs. Ce sont de vrais organismes de formation qui inscrivent de force certaines personnes à leurs formations pour empocher l'argent. Selon le quotidien Midi Libre, la Caisse des Dépôts affirme que 16 millions d’euros ont ainsi été détournés en 2020 et 2021. 5000 signalements de fraude ont été remontés et 14 300 comptes ont été victime d’une fraude.

Un amendement de loi devrait être proposé à l’Assemblée nationale pour interdire le démarchage téléphonique en lien avec le CPF. En attendant qu’il paraisse au journal officiel, il est important de se prémunir face à cette arnaque. Dans cet article, nous vous proposons des informations importantes et des gestes utiles à adopter pour éviter toute mésaventure.

Comment reconnaitre une arnaque qui vise votre CPF ?

cpf arnaque conseil reconnaitre dejouer
Crédit : Unsplash

Voici quelques conseils pour bien reconnaitre une arnaque :

  • Aucun organisme officiel concerné par le CPF ne démarche les salariés par téléphone. Qu’il s’agisse de Pôle Emploi, de la Caisse des Dépôts et Consignation, ou encore du ministère du Travail, de l’emploi et de l’insertion. Si vous recevez un SMS ou un appel téléphonique, c’est une arnaque ou une escroquerie.

cpf arnaque conseil reconnaitre dejouer
Une Montpelliéraine témoigne sur Twitter du nombre de spams reçus par SMS. Crédit : Audrey Brahimi @ Twitter

  • Aucun des organismes cités précédemment ne vous demandera d’effectuer une quelconque démarche par le bien d’un message sur les réseaux sociaux ou par courrier électronique. Il s’agit d’une tentative de phishing.
  • Un arnaqueur vous demandera toujours des informations personnelles permettant d’accéder à votre compte CPF. Il s’agit généralement de votre numéro de sécurité sociale (qui sert d’identifiant pour se connecter au site Moncompteformation) et de votre mot de passe associé. C’est notamment votre mot de passe qui l’intéresse le plus.
  • Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique, l’arnaqueur propose de vous rendre service en vous aidant à réinitialiser votre mot de passe perdu, ou à créer votre compte si ce n’est pas déjà fait. Aucun organisme officiel lié au CPF ne vous proposera de prendre la main sur votre compte personnel.
  • Vous pouvez également reconnaitre une arnaque par certains arguments commerciaux. Si le conseiller vous indique une date butoir à partir de laquelle vous perdez votre capital, vous êtes bien face à une arnaque. Ce n’est pas le cas. La seule limite est le seuil des 5000 euros cumulables. En outre, les heures cumulées sur le DIF sont automatiquement transformées. Il est inutile qu’un conseiller en ligne le fasse manuellement.

Comment déjouer une arnaque au CPF et que faire si vous en êtes victime ?

Voici quelques bonnes pratiques pour éviter de tomber dans le piège (et quelques réflexes à adopter si vous êtes victime).

  • Si vous faites l’objet d’une campagne de démarchage téléphonique pour une formation avec votre CPF, nous vous conseillons de mettre fin à la conversation téléphonique. Tout simplement. Vous pouvez également placer le numéro de téléphone dans votre filtre de blocage (disponible aussi bien sur iOS que sur Android).
  • Si la politesse vous empêche de raccrocher au nez du téléconseiller, faites attention à ne divulguer aucune information personnelle. Notamment vos identifiants pour accéder à votre compte CPF.
  • Si vous avez reçu un SMS vous demandant de vous connecter à votre compte CPF, inutile d’y répondre. Et surtout, ne cliquez pas sur un lien dans le message. Il s’agira certainement d’un site de phishing visant à récupérer vos données personnelles. Vous pouvez simplement le supprimer. Comme pour les appels téléphoniques, les numéros émetteurs de spam par SMS peuvent être bloqués par le filtre.
  • Si le filtrage des numéros est fastidieux, parce que les escrocs changent régulièrement de numéro, vous avez deux solutions plus globales. La première est d’activer le blocage de tous les numéros inconnus. Notez que cela bloque aussi potentiellement ceux d’amis qui ont changé de numéro de téléphone…
  • La deuxième solution est d’utiliser Bloctel, un service officiel du gouvernement français. Il s’agit d’une liste « d’opposition au démarchage téléphonique ». Si vous faites partie de cette liste, il est interdit à toute plate-forme de télémarketing de vous contacter. Le bail est gratuit. Il dure 3 ans. Et il se renouvelle manuellement. Pour y accéder, rendez-vous sur Bloctel.gouv.fr.

cpf arnaque conseil reconnaitre dejouer
  • Vous pouvez signaler le ou les numéros de téléphone utilisés pour vous contacter. Pour cela, il suffit d’utiliser le service par SMS « 33700 ». S’il s’agit d’un spam par SMS, il faut le transférer à ce numéro. S’il s’agit d’un appel vocal, il faut envoyer le mot « Spamvocal » suivi du numéro de l’émetteur au 33700. Le service est gratuit dans la majorité des forfaits.
  • Même si le conseiller dispose déjà de votre nom, votre prénom, votre numéro de téléphone et votre numéro de sécurité sociale, ces informations ne lui permettent pas d’accéder à votre CPF. Le bon réflexe est de ne jamais transmettre le mot de passe.
  • Les escrocs peuvent également pirater votre compte parce qu’il n’est pas suffisamment protégé. Les règles pour un mot de passe fort sont : au moins 8 caractères, au moins une majuscule, au moins un chiffre et au moins un caractère spécial.
  • Si vous pensez être victime d’une arnaque, connectez-vous à votre CPF et changez votre mot de passe. Si vous ne pouvez pas y accéder parce que le pirate a changé les identifiants, vous pouvez réinitialiser le mot de passe par téléphone. Le numéro est le 0970823551.
  • Se connecter au site permet de changer le mot de passe, mais aussi de vérifier votre solde de formation. Si vous avez été inscrit de force à une formation, faites des captures d’écran, sauvegardez toutes les informations disponibles et signalez le cas sur le site Moncompteformation. Si votre compte a été vidé, il s’agit d’une escroquerie. Vous devez alors porter plainte à la gendarmerie.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !