CPF : le gouvernement veut interdire le démarchage téléphonique pour stopper les arnaques

 

Devant le nombre grandissant d'arnaques autour du CPF, le Compte personnel de formation, le gouvernement envisage d'interdire le démarchage téléphonique. Cette mesure sera proposée dans un amendement déposé prochainement au projet de loi de finances.

cpf arnaque
Crédits : Unsplash

Lancé en 2015, le CPF ou Compte Personnel de Formation permet à des millions de Français de bénéficier de fonds pour dégoter des formations professionnelles. À l'heure actuelle, le système enregistre pas moins de 38 millions d'usagers, pour un total de 53 milliards d'euros épargnés.

Chaque année, ces fonds sont crédités par les employeurs sur les comptes de formation des employés. Certains les utilisent, d'autres non. Et sans surprise, les arnaques autour du CPF se sont multipliées ces dernières années. Certains escrocs isolés n'hésitent pas à se faire passer pour des organismes officiels, dans le but de pirater votre solde.

Plus grave encore, des centres d'appels téléphoniques à l'étranger, sous-traitants du CPF, mentent sciemment aux utilisateurs pour leur faire croire qu'ils vont perdre leur enveloppe rapidement s'ils ne paient pas une certaine somme pour la conserver. Et dans certains cas, les bénéficiaires sont inscrits à leur insu à des formations, l'objectif étant de récupérer de manière frauduleuse les fonds du CPF.

À lire également : EuroMillions – ce mail ne vient pas de la FDJ, c’est une arnaque !

cpf arnaque
Crédits : Capture Facebook

Le gouvernement veut stopper les arnaques autour du CPF

Comme vous pouvez vous en douter, le gouvernement est déterminé à endiguer ce phénomène, qui nuit gravement à l'image du CPF. D'après nos confrères du journal Le Parisien, le ministère du Travail compte déposer un amendement au projet de loi de finances pour interdire le démarchage téléphonique concernant le CPF : “Il s'agit de s'inspirer de la loi mise en place après les abus constatés dans le cadre de la rénovation énergétique, qui interdit tout démarchage téléphonique”, explique le ministère au quotidien.

Par ailleurs, le ministère veut appeler les bénéficiaires à la prudence, précisant au passage que “ni la Caisse des Dépôts, ni Pôle Emploi, ni le ministère du Travail n'effectuent la moindre démarche téléphonique au sujet du CPF”. En d'autres termes, méfiance si vous êtes contacté à ce sujet par une entreprise tierce ou une plateforme téléphonique.

Si vous avez été victime d'une arnaque liée au CPF (inscription à une formation à votre insu, compte PCF piraté, informationnelles personnelles communiquées à une entreprise ou une personne douteuse), le ministère du Travail vous invite à vous rendre sur le site service-public.fr. Vous devrez remplir un formulaire en ligne et vous serez mis en contact avec la Caisse des Dépôts.

Source : Le Parisien



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !