Clubhouse : tout savoir sur le réseau social dont tout le monde parle

 

Fonctionnement, système d'invitation, disponibilité, polémique sur la collecte des données personnelles… nous vous expliquons tout ce qu'il faut savoir sur Clubhouse, l'application sociale qui cartonne.

clubhouse

Lancé en avril 2020 par Alpha Exploration Co., le réseau social Clubhouse est rapidement devenu un phénomène. Basé sur les conversations vocales et sur un accès disponible seulement sur invitation, le service connaît une croissance vive. À tel point que Facebook prépare déjà son concurrent à Clubhouse, pour essayer de couper l'herbe sous le pied à l'application avant qu'elle ne devienne encore plus populaire.

❓ Clubhouse, c'est quoi ?

Clubhouse est un réseau social qui s'organise sous la forme de salons de discussions. Mais contrairement à la plupart des autres plateformes, celle-ci n'autorise qu'une manière de communiquer : la voix en direct. Pas de messages écrits, pas de stickers ou d'emojis, pas de photos ou vidéos, pas de messages audio. La voix a longtemps été reléguée au second au sein des services de messagerie et des réseaux sociaux, le texte et le visuel lui étant préférés. La donne est en train de changer, avec un retour en force des podcasts et la démocratisation des messages vocaux. Clubhouse surfe donc sur cette vague, ainsi que sur de nouveaux besoins engendrés par la situation sanitaire.

Lorsque l'utilisateur ouvre l'application, il se voit proposer des salons de discussion à rejoindre. Un onglet “Explorer” permet également de rechercher un salon en fonction de son thème si ceux affichés sur l'écran d'accueil ne l'intéressent pas. Chaque salon est limité à 5000 personnes.

Quand on rejoint un salon, on fait alors partie du public, de l'audience. Il n'est pas possible de parler directement, seuls les administrateurs ou modérateurs du salon peuvent accorder ce droit. Un bouton permet de “lever la main” et demander la parole. Une fois votre requête acceptée, vous pouvez participer à l'échange. Vous avez aussi la possibilité de décliner si vous avec changé d'avis et ne souhaitez plus vous exprimer. Autrement, la seule action possible est d'inviter ses contacts à rejoindre le salon.

clubhouse

📄 Comme accéder à Clubhouse ?

Si le téléchargement et l'utilisation de Clubhouse sont gratuits, tout le monde n'y a pas accès. Le service repose sur un système de parrainage : il faut être invité pour prétendre rejoindre la communauté. Chaque nouvel utilisateur se voit accorder deux invitations à distribuer à qui bon lui semble.

Cela permet à la fois de créer une “hype” autour de l'application, mais aussi de maitriser sa croissance puisque Alpha Exploration Co. ne possède pas les infrastructures pour supporter l'arrivée de centaines de milliers voire de millions d'utilisateurs d'un coup. Un procédé souvent utilisé dans le monde de la tech au lancement d'un logiciel : on se souvient de Gmail, de certains jeux vidéo ou autres softwares… Même pour des produits hardware, cette stratégie a déjà été utilisée : le OnePlus One ne pouvait être acquis que par invitation, ce qui a contribué à attiser la curiosité des consommateurs à son sujet.

Même si le système d'invitation est limitant, le fait d'attribuer deux invitations à chaque nouvel utilisateur permet tout de même à Clubhouse de connaître une croissance exponentielle. Le nombre d'utilisateurs actifs hebdomadaires était estimé à 600 000 au mois de décembre 2020, il atteignait déjà deux millions en janvier 2021.

L'un des grands attraits de Clubhouse est la possibilité d'écouter voire d'échanger avec des personnalités connues, dont bon nombre se sont lancées sur le service : artistes, sportifs, politiques, grands noms de l'industrie tech… En février 2021, Elon Musk a d'ailleurs beaucoup fait parler de Clubhouse en invitant Vladimir Poutine à une discussion via l'application. Récemment également, Bill Gates indiquait sa préférence des smartphones Android aux iPhone lors d'un chat. Mark Zuckerberg y a également fait des apparitions.

elon musk

🤖 Quand Clubhouse sera-t-il disponible sur Android ?

L'application Clubhouse est pour l'instant une exclusivité iOS, elle n'est disponible sur aucun autre support. En janvier 2021, les développeurs ont annoncé qu'ils allaient “prochainement” débuter le développement d'une application pour Android. Celle-ci ne devrait donc pas voir le jour avant plusieurs mois encore.

Le service étant encore très récent, le studio Alpha Exploration Co. doit composer avec des problèmes de serveurs liés à son succès inattendu et donc à la fréquentation supérieure à celle anticipée. Une partie des efforts se concentre donc sur la stabilité et le renforcement des capacités de serveurs. La version Android de Clubhouse ne pourra être lancée qu'une fois que les infrastructures seront correctement mises en place pour accueillir un nouvel afflux d'utilisateurs.

Ne vous laissez pas berner : des applications “Clubhouse” peuvent être trouvées sur le Play Store de Google, mais il ne s'agit pas de versions officielles. Elles peuvent contenir des malwares et ne doivent être téléchargées sous aucun prétexte.

📱 Comment télécharger et s'inscrire à Clubhouse ?

Pour l'instant, il faut donc obligatoirement passer par l'App Store pour télécharger et installer Clubhouse sur son appareil. Sachez qu'il est possible de commencer à créer son compte même sans avoir reçu d'invitation. Vous ne pourrez pas accéder aux salons de discussion, mais cela permet tout de même de sécuriser votre nom d'utilisateur pour le futur.

Clubhouse est disponible en anglais uniquement pour le moment. Aucune date n'a été communiquée quant à une version traduite en français.

🤫 Clubhouse : la question des données personnelles

Facebook et WhatsApp ont perdu beaucoup de leur image de marque suite à plusieurs scandales liés à l'utilisation des données personnelles, alors que TikTok a été freiné aux États-Unis notamment pour les mêmes raisons. Clubhouse pourrait bien se confronter à des problèmes similaires à mesure qu'il va gagner en popularité. L'application est déjà surveillée en Allemagne, et à la mi-mars, elle est entrée dans le viseur de la France.

rgpd

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a ouvert une enquête à l'encontre de Clubhouse, soupçonnée de ne pas respecter les principes du RGPD. Elle travaille avec les entités d'autres pays européens pour coordonner une action qui reste à définir. Un premier problème concerne l'accès de Clubhouse à tous les contacts de l'utilisateur. L'application crée d'ailleurs des “profils fantômes” d'utilisateurs qui ne sont pas inscrits, mais qui sont enregistrés en tant que contacts dans le répertoire d'inscrits. Clubhouse a déjà répondu et assure que cette collecte d'informations n'est plus d'actualité pour les nouveaux venus, et que les anciens auront la possibilité de supprimer les données ainsi recueillies.

Autre souci, l'application enregistre les conversations, sans prévenir explicitement les utilisateurs, conversations sont hébergées sur les serveurs de la société chinoise Agora. Clubhouse promet que les fichiers audio ne sont conservés que temporairement à des fins de modération, mais on sait que la législation chinoise permet au pouvoir de forcer les entreprises à leur fournir des données. Par ailleurs, un hacker avait réussi à accéder à des enregistrements.

Va également se poser la question de la modération des contenus : comment Clubhouse va repérer les contenus illégaux ou qui ne respectent pas sa charte alors que les seuls médias de communication de la plateforme sont vocaux ? Les réseaux sociaux ont développé des outils de modération puissants ces dernières années, mais ils concernent surtout le texte et l'image, l'audio est encore peu concerné. Et on sait que l'application a déjà été utilisée pour propager des théories complotistes ou anti-vaccin. Quand son audience va monter, l'application deviendra plus scrutée et devra répondre à de nouveaux challenges en matière de modération.

🔢 Quelles alternatives à Clubhouse ?

clubhouse

Vous n'avez pas d'invitation, ou vous trouvez que le concept de base est plaisant, mais que Clubhouse a des défauts ? Alors peut-être que ces applications alternatives pourront vous contenter :

  • Telegram a récemment lancé les Voice Chats 2.0, des salons de discussion audio visant clairement à concurrencer Clubhouse, avec des fonctionnalités très similaires, comme le fait de lever la main pour demander la parole.
  • Twitter prépare lui aussi une fonctionnalité à la Clubhouse avec des salons baptisés Twitter Spaces. Cette option n'est disponible qu'en bêta et seulement sur Android pour le moment, et doit encore être enrichie. À surveiller.
  • Stereo mise aussi sur la conversation en direct, mais encourage les utilisateurs à créer de véritables concepts d'émissions. Il est possible de chercher des salons par thème, et contrairement à Clubhouse, d'accéder à d'anciens contenus et d'établir une programmation pour que les utilisateurs sachent quand se connecter.
  • Racheté par Spotify, Anchor est plus une application de podcasts, qui offre la possibilité d'enregistrer à plusieurs à distance et de monter son podcast. Pas de direct, donc. Mais il y a tout de même de l'interaction avec l'audience, qui a la possibilité d'envoyer des messages audio, qui peuvent être incorporés ensuite dans un montage.
  • Cappuccino propose un concept original. Il propose des groupes de discussion, non pas en live, mais par messages vocaux. Le but est de raconter une blague, une anecdote, partager une recommandation… n'importe quoi que l'on souhaite partager avec les autres membres du groupe. Chaque jour, l'application reprend l'ensemble des messages envoyés et crée un genre de petit podcast à partir de tous les messages, avec des petites musiques d'introduction avant chaque intervention.

N'hésitez pas à nous suggérer d'autres alternatives à Clubhouse dans les commentaires !

 

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !