Clubhouse : plus d’un million d’utilisateurs viennent de se faire pirater leurs données personnelles

 

Plus d'un million de personnes inscrites sur l'application Clubhouse sur iOS auraient été victimes d’un piratage, puisqu’une base de données contenant leurs données personnelles a été mise en ligne.

clubhouse
Crédit : Unsplash

Selon un rapport publié par CyberNews, des pirates informatiques auraient mis la main sur une base de données SQL contenant une variété d'informations relatives aux utilisateurs provenant des profils de Clubhouse, notamment l'ID de l'utilisateur, le nom, l'URL de la photo, le nom d'utilisateur, les comptes liés Twitter et Instagram, le nombre d’abonnés, le nombre de personnes suivies par l'utilisateur, la date de création du compte et les noms des invités.

Heureusement pour les victimes, il semble que la fuite ne contienne aucune information sensible, comme les numéros de leurs cartes de crédit. CyberNews avait également dévoilé la semaine dernière que les données de 500 millions d’utilisateurs de LinkedIn étaient en vente sur Internet.

Clubhouse dément le piratage de la plateforme et la fuite des données

Selon Clubhouse, il n’y aurait pas eu de violation de ses systèmes. De plus, le réseau social a déclaré sur Twitter que les données étaient déjà disponibles publiquement et qu'il était possible d'y accéder via son API, l’interface de programmation de l’application.

Cela soulève des questions quant à la position de l'entreprise en matière de protection de la vie privée, puisque celle-ci vient d’admettre publiquement qu’elle permettait à n'importe qui de recueillir vos informations de profil. Cette nouvelle polémique intervient quelques jours seulement après la découverte du piratage des données personnelles de 20 millions de Français sur Facebook. Le numéro de téléphone du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, aurait même figuré parmi les données divulguées.

Lancée en mars 2020, l’application basée sur les conversations vocales et sur un accès disponible seulement sur invitation connait une croissance fulgurante. L’application n’est pour l’instant disponible que sur iOS. Il semblerait néanmoins qu’une version Android soit en préparation, mais un tel manque de sécurité pourrait bien freiner quelques utilisateurs soucieux de leur vie privée.

La croissance folle de Clubhouse a rapidement intrigué d’autres géants du numérique. Twitter, LinkedIn, Discord, Spotify et Slack ont tous lancé ou travaillent sur des réseaux sociaux audio similaires. Nous avions même récemment pu voir Hotline, le nouveau concurrent de Clubhouse lancé par Facebook.

Crédit : CyberNews



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !