Google Chrome supprime les extensions de recherches de torrents

Maj. le 5 avril 2016 à 23 h 22 min

La question des droits d’auteur fait actuellement polémique chez Google. Ainsi la firme à commencé il y a quelques jours à retirer progressivement les extensions Chrome permettant de rechercher des torrents comme The Pirate Bay, KickassTorrents ou encore Torlock. Une initiative dont le caractère répétitif laisse supposer que Moutain View vient d’entamer un grand ménage au sein de la plateforme d’applications destinées à son navigateur de bureau.

En plus de trois cités plus haut, le site Torrenfreak, à l’origine de l’information à remarqué la disparition d’autres plateformes. Tendance qui devrait sans doute se poursuivre jusqu’à une suppression totale.

chrome extension nettoyage

Google supprime les extensions torrent du chrome Web Store

Un retrait justifié par Google par le fait que ces extensions Chrome encouragent, facilitent ou permettent le piratage en simplifiant la recherche et le téléchargement de fichiers torrents par les utilisateurs. Voilà qui n’est pas une surprise, alors pourquoi maintenant ?

D’autant plus que si les dites extensions ont bien été retirée du Chrome Web Store, les sites en question sont toujours présents au sein des résultats de recherche de Google, permettant ainsi aux utilisateurs de télécharger toujours autant de fichiers tout en rapportant plus d’argent à la firme via les revenus générés par la publicité. Sachant que les résultats de recherche relatifs à des fichiers torrent sont présents par millions, Google aurait d’ailleurs bien du mal à tous les supprimer.

Ce qui est dommage dans tout ça, c’est que les sites de torrents ne proposent pas que des fichiers illégaux et soumis à des doits d’auteurs puisque certains artistes utilisent désormais Bittorent pour diffuser gratuitement certains de leurs œuvres dématérialisées sous forme de bonus.

Une initiative qui arrive pile au même moment que le changement des conditions générales de YouTube vis-à-vis des vidéos contenant des éléments soumis à des droits d’auteurs tandis que du côté de la France, Hadopi vient d’assouplir sa politique en créant l’offre légale.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Genius.com accuse Google de voler ses paroles de chansons

Google s’est-il approprié le contenu du site de paroles de chansons Genius.com afin d’alimenter la onebox de ses pages de résultats de recherche ? C’est en tout cas ce qu’affirme Genius, qui a utilisé une astucieuse technique pour obtenir des…

Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

Firefox annonce un changement de logo ainsi qu’une modification de son identité visuelle en général. L’icône de la marque Firefox fait quasiment disparaître le renard. Celle du navigateur conserve l’animal, mais celui-ci est représenté d’une forme bien plus abstraite.  Dans…

Qwant : 6% des internautes français le préfèrent à Google

Environ 6% des internautes français préfèrent Qwant à Google. Le moteur de recherche grandit très vite. Le PDG de Qwant se félicite des progrès réalisés et multiplie les initiatives pour se faire une place sur ce marché où la concurrence…

Sites de revente de billets : attention aux arnaques !

Les sites de revente de billets hébergent bien souvent des arnaques : billets non valides, prix bien supérieurs aux tarifs officiels… plusieurs associations européennes de défense des consommateurs invitent les utilisateurs à rester vigilants.   Ce jeudi 6 juin 2019, un…

Grindr laisse ses employés espionner des millions d’utilisateurs

Grindr a permis à ses employés d’accéder aux données des millions d’utilisateurs de l’application de rencontre. L’information dévoilée par Reuters confirme les craintes des autorités américaines qui s’inquiètent depuis l’acquisition de Grindr par un groupe chinois, allant jusqu’à considérer l’application…

Le Bon Coin lance son service de livraison

Le Bon Coin continue de développer des services sur sa plateforme. Après le paiement en ligne par carte bancaire, la plateforme lance un service de livraison en partenariat avec Mondial Relay. Le site de petites annonces se rapproche de plus…

Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….