Cet escroc a volé 1 million d’euros à Apple avec de faux iPhone pendant plus de 3 ans

 

Haiteng Wu, 32 ans, a mis au point une combine qui a lui a permis d’arnaquer Apple pendant pas moins de 3 ans. L’astuce est simple : envoyer au constructeur de faux iPhone pour faire jouer la garantie, et recevoir de véritables smartphones en retour. Avant de se faire arrêter en 2019, il a gagné près d’un million d’euros de cette manière.

apple iphone
Crédits : Unsplash

Après son arrivée aux États-Unis en 2013, Haiteng Wu, désormais âgé de 32 ans, continue son parcours scolaire exemplaire et obtient un poste respectable. Autrement dit, sa vie est l’incarnation même du rêve américain. À ceci près que durant cette période, il a monté une opération criminelle qui lui a rapporté 1 million de dollars au nez et à la barbe d’Apple.

Pendant 3 ans et demi, Haiteng Wu a commandé des dizaines de paquets remplis de contrefaçons d’iPhone provenant de Honk Kong. Équipé de faux numéros de série correspondant à de véritables appareils Apple, il les a ensuite envoyés directement à la firme de Cupertino en prétextant un défaut de fabrication pour toucher la garantie. En échange, il a reçu des iPhone flambants neufs, qu’il s’est ensuite empressé de revendre.

Sur le même sujet : iPhone, iPad — attention, ces faux câbles Lightning piratent les PC et les Macs

Il envoie de faux iPhone à Apple qui n’y voit que du feu

Face au succès de sa petite entreprise, Haiteng Wu a recruté plusieurs collaborateurs, notamment sa femme Jiahong Cai, afin de l’aider à développer son offre. L’escroc ne s’est en effet pas arrêté là puisqu’il s’est également adonné à la falsification de papiers d’identité, tout en s’arrangeant pour que ses partenaires voyagent sans encombre à travers les États-Unis.

Tout s’arrête en 2019, lorsque Haiteng Wu et ses partenaires se font arrêter par la police. Il admet alors avoir touché près de 1 million de dollars, sans qu’Apple ne se rende compte de rien. Sans rougir, il ajoute qu’il aurait volontiers continué s’il ne s’était pas fait attraper. Il plaide coupable de fraude en mai 2020 et est condamné à 26 mois de prison ainsi qu’à une amende de 987 000 dollars.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se fait avoir de cette manière. En 2017, deux étudiants américains ont mis au point la même technique, qui leur a eux aussi permis de détourner près de 1 million de dollars.

Source : United States Department of Justice



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !