Ce hacker de génie transforme un lecteur Blu-Ray en microscope surpuissant

 

Le Youtubeur Doctor Colt a eu l’idée (pas si) saugrenue de transformer un lecteur Blu-Ray classique en un microscope électronique à balayage, soit le type de microscope le plus puissant sur le marché. L’idée est simple : si un lecteur de Blu-Ray est capable d’utiliser des lasers pour lire les minuscules informations contenues sur un CD, alors il est également capable de générer des images en haute définition.

blu-ray
Crédits : shawnhempel/123rf

Il y a de fortes chances pour qu’à l’école, on vous ait déjà fait essayer un microscope optique. Relativement classiques, ces derniers sont capables de zoomer jusqu’à 500 fois sur un objet, parfois jusqu’à 1000 fois. Passée cette limite, il faut opter (sans mauvais jeu de mots) pour un microscope dit à balayage. Contrairement à un microscope optique qui affiche d’emblée une image entière, le microscope à balayage mesure l’intensité de la lumière sur de minuscules surfaces pour, ensuite, générer une image pixel par pixel.

Cette technique est incroyablement efficace et il est toujours impressionnant de voir les images que sont capables de créer ce type de microscopes, qui permettent d’observer le monde microscopique en très haute définition. Néanmoins, cette technologie est encore loin d’être grand public. À l’heure actuelle, ces machines sont encore excessivement chères et seuls les laboratoires spécialisés peuvent se permettre de mettre la main dessus.

Sur le même sujet : Il transforme son Xiaomi Mi 9 en puissant smartphone gaming pour seulement 30 euros

Un simple lecteur Blu-Ray peut désormais servir de microscope

Du moins, en théorie, car le Youtubeur Doctor Volt semble avoir trouvé une solution pour le moins économique. Dans sa dernière vidéo, ce dernier montre en effet comment il est possible de transformer un simple Blu-Ray en microscope électronique à balayage. L’idée n’est pas aussi farfelue qu’il y paraît. En effet, un lecteur de Blu-Ray fonctionne à l’aide d’un laser, qui analyse les minuscules points d’informations contenues sur la coupelle.

Sur le même sujet : En 2022, les disques vinyles se vendent mieux que les jeux PS5 ou les Blu-Ray

En l’occurrence, pour le Blu-Ray, le lecteur est capable d’analyser une surface de seulement 495 nanomètres. L’idée de Doctor Volt est donc simple : si le laser du lecteur peut retirer des informations d’une si petite surface, alors quelques modifications devraient permettre de lui faire générer des images. Quelques ajouts manuels sur la machine et une interface développée plus tard, le hacker fou est désormais capable d’obtenir des images en 512×512 d’objets minuscules. Le tout pour seulement une trentaine de dollars.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !