Carte Vitale : une Loi propose d’y mettre un lecteur d’empreintes contre la fraude

La carte Vitale pourrait se doter d’une authentification biométrique par lecteur d'empreintes pour lutter contre la fraude. C’est en tout cas le but d’une proposition de Loi adoptée en commission au Sénat et qui sera examinée en séance publique le 19 novembre 2019. La fraude à la carte Vitale est un poste de dépense extrêmement conséquent pour l’Assurance Maladie. 

Carte Vitale empreintes
Crédits : Phonandroid

Un rapport sénatorial de juin 2019 préconise de s’attaquer à la fraude à la carte Vitale, dont le « risque associé aux ‘faux’ numéros de sécurité sociale est compris entre 200 et 802 millions d’euros en termes de prestations monétaires ». Et c’est justement ce que promeuvent trois sénateurs LR Philippe Mouiller, Bruno Retailleau et Alain Milon. Selon eux, la meilleure solution serait d’inclure un lecteur d'empreintes à ces cartes.

Ils peuvent pour cela s’appuyer sur des technologies existantes : de nouvelles cartes de paiement Eurocard Mastercard et Visa comportent par exemple ce genre de capteurs. Les élus cherchent en effet à éviter que des personnes qui ne sont pas titulaires d’une carte punissent l’utiliser. Si la Loi était votée, elle comporterait un délai d’expérimentation d’un an. Si l’expérience était concluante, des cartes vitales avec un capteur biométrique seraient alors délivrées sur présentation d’une preuve d’identité.

Le porteur de la carte Vitale devra être forcément présent

Lors de la demande, les empreintes du porteur seraient ainsi collectées. Ces dernières seraient ensuite stockées dans une enclave sécurisée de la puce. Lors d’une visite chez un professionnel de santé, le porteur devra valider l’utilisation de la carte avec le capteur d'empreintes. Néanmoins, la proposition de Loi n’est pas encore assurée de devenir réalité. Voté en commission des affaires sociales au Sénat, elle doit être débattue en séance publique le 19 novembre.

Elle se heurte également à d’autres projets pour faire évoluer la technologie. Il est notamment question d’une e-carte Vitale dématérialisée dont les tests ont d’ailleurs déjà commencé. Par ailleurs, ce nouveau système qui implique nécessairement que le porteur de la carte soit présent risque potentiellement d’être irréalisable : certaines maladies empêchent en effet le porteur de se déplacer.

Source : BFM TV



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
PhonAndroid : ne manquez aucune actu et abonnez-vous sur Google News

Grâce à Google News, ne manquez rien de l’actualité Android sur PhonAndroid, mais aussi nos bons plans, nos tests complets et tous nos tutoriels ! Pour ce faire, rien de plus simple. Il suffit d’ajouter PhonAndroid dans vos favoris sur…