Bourse : le coronavirus pourrait faire reculer les valeurs technologiques de 20%

 

Le coronavirus commence à avoir un impact significatif sur la bourse, en particulier les valeurs technologiques qui, selon un investisseurs, pourraient reculer jusqu'à 20% alors que l'épidémie continue de se propager. 

Un afficheur montrant le cours de valeurs de l'indice technologique américain Nasdaq près de Time Square à New York en 2007 / Crédits : bfishadow via Flickr

L'épidémie de coronavirus commence à avoir un impact significatif sur les marchés – les principales boursières avaient ouvert en baisse vendredi dernier, principalement à cause des valeurs technologiques. Désormais, des acteurs comme l'investisseur Paul Meeks craignent une contraction encore plus forte de ces valeurs. A en croire Paul Meeks, ce recul pourrait atteindre jusqu'à 20% alors que l'épidémie de coronavirus ne semble pas faiblir dans le monde.

Les valeurs tech en surchauffe ?

“Les marchés ont trop monté, et malheureusement je pense que le coronavirus est cette variable exogène qui est un catalyseur pour faire baisser le cours de certaines de ces actions”, explique le financier qui est gestionnaire de fortunes chez Independant Solutions Wealth Management. A en croire l'investisseur, la baisse de vendredi ne serait que la partie émergée de l'iceberg.

Dans le cas où l'épidémie n'était pas endiguée rapidement, Paul Meeks pense que les investisseurs vont se libérer encore davantage de leurs actions dans le secteur tech, pour se rabattre sur des valeurs plus stables. Une tendance qui pourrait avoir des conséquences particulièrement graves, d'autant que selon lui le secteur de la tech a trop grossi, trop vite ces dernières années.

Il prend exemple sur Apple, sur lequel il dit avoir considérablement allégé ses positions  (plus de 700 millions de dollars qu'il gère pour le compte de tiers) : “Apple est grossièrement surévalué”, estime-t-il. Néanmoins Paul Meeks ajoute que les fondamentaux du secteur de la tech “sont plus forts que dans le reste de l'économie”, à condition de choisir le bon cheval.

Lire également : Galaxy Z Flip – Samsung ferme temporairement l'usine de production à cause du coronavirus

Paul Meeks conseille ainsi de se rabattre sur le secteur du semi-conducteur, en particulier Lap Research, Nvidia, AMD, Micron et Applied Materials.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !