Bosch vient de lever le voile sur la première poussette électrique du monde. Attendue sur le marché dès les premiers mois de 2020, elle est équipée de deux moteurs électriques, d’une connexion bluetooth, d’une alarme, d’une application mobile dédiée (Android et iOS) et d’un port USB afin de recharger un smartphone. On vous dit tout sur cet engin d’un genre nouveau.

bosch poussette électrique

Après les trottinettes électriques, les vélos et les hoverboards, voici les poussettes électriques ! Dans un communiqué de presse daté du 2 septembre 2019, la multinationale allemande Bosch a présenté un concept de poussette électrique destiné à faciliter les promenades des parents et de leur bébé. « C’est un système d’assistance pour poussette qui offre une gamme complète de fonctions pour le confort et la sécurité » assure Bosch.

Bosch dévoile une poussette électrique avec une autonomie de 15km : sortie en 2020

La poussette mise au point par Bosch dispose d’une autonomie maximale de 15km (plus ou moins 2H30) grâce à sa batterie de 18 volts (la même batterie que celle utilisée dans les outils électriques de Bosch,  comme les tournevis par exemple). Sans surprise, l’engin aide les parents à grimper une montée ou à freiner lors d’une descente. De plus, un sytème de sécurité permet d’immobiliser la poussette si le « conducteur » vient à lâcher prise.

L’engin est aussi équipé d’un système de capteurs sensoriels intelligent capable de mesurer la vitesse, l’accélération est le revêtement de la route. « En utilisant des algorithmes, ils peuvent calculer en une fraction de seconde ce que maman ou papa veut faire » assure Bosch. « Nous appliquons ici les mêmes normes rigoureuses en matière de technologie et de qualité que dans le secteur automobile » promet Stefan Hartung, président du secteur d’activité Mobility Solutions chez Bosch.

Les utilisateurs peuvent choisir parmi trois niveaux d’assistance électrique directement en bluetooth via l’application Android ou iOS développée par Bosch. L’application permet aussi de programmer une alarme si vous avez envie de garer la poussette devant un magasin ou un café par exemple. En cas de tentative de vol, le haut-parleur intégré va retentir et une notification s’affichera sur le smartphone du parent.

Lire également : après les trottinettes électriques, les bâtons sauteurs veulent envahir les rues

Le concept mis au point par le groupe allemand sera d’abord commercialisé par le fabricant suédois de poussettes Emmaljunga dès début 2020. Dans un second temps, d’autres marques spécialisées proposeront l’engin à leurs clients. Pour l’heure, aucun prix n’a encore été dévoilé par le constructeur. Que pensez-vous de ce projet ? La poussette électrique de Bosch va-t-elle rencontrer le succès ? On attend votre avis dans les commentaires ci-dessous.

bosch poussette électrique

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…