Bitcoin : la plus grande ferme des États-Unis consomme autant qu’un demi-réacteur nucléaire

 

Nos confrères du Monde ont pu visiter l'usine de Whinston, située au Texas. Avec ses 38 300 ordinateurs, il s'agit de l'une des plus grandes fermes de minage de Bitcoins au monde. À terme, ce site affichera une consommation électrique de 700 mégawatts, soit presque autant qu'un demi-réacteur nucléaire.

ferme whinston bitcoin
Crédits : Pixabay

Comme vous le savez peut-être, les États-Unis sont devenus le nouvel El Dorado des mineurs de Bitcoins et de cryptomonnaies. En mai 2021, la Chine a décidé de chasser les mineurs du pays, considérant les activités de minage comme dangereuses pour son économie et son bilan carbone. En outre, l'Empire du Milieu prévoit toujours de lancer sa propre devise virtuelle, qui sera émise et encadrée par la banque centrale du pays. Elle a d'ailleurs été testée lors des JO d'hiver 2022 de Pékin.

Et alors que la Chine représentait à elle seule 75% du minage mondial, les États-Unis sont passés de 4% à 35% en 2021. Et cette part ne fait qu'augmenter depuis. Le gouvernement US s'inscrit d'ailleurs dans cette ouverture vers le Bitcoin et les cryptomonnaies, comme en témoigne la récente création du dollar numérique.

En septembre 2021, nous avions évoqué dans nos colonnes cette entreprise de minage qui a mis la main sur une ancienne centrale de charbon pour alimenter en énergie ses rigs de minage. Ce n'était rien comparé au site de Whinston au Texas. Nos confrères du Monde ont pu visiter cette gigantesque usine de minage de Bitcoins, la plus grande du pays. Avec 38 300 ordinateurs tournant nuit et jour, l'entreprise menée et fondée par Chad Harris produit du Bitcoin de manière industrielle.

ferme whinston bitcoin
Crédits : Riot Blockchain

700 mégawatts, soit l'équivalent d'un demi-réacteur nucléaire

Au total, la compagnie américaine a accumulé 5 783 jetons, soit une belle enveloppe de 230 millions de dollars environ, soit 208 millions d'euros avec un cours du Bitcoin fixé aux alentours des 40 000 dollars. Les employés qui y travaillent sont d'ailleurs payés en Bitcoin. Les installations sont immenses : sept hangars de 300 mètres de long (trois sont en construction), 38 300 ordinateurs, et un système expérimental qui consiste à plonger des milliers de PC dans une huile spéciale pour réduire leur température et augmenter de fait leur efficacité et leur rendement.

Comme vous pouvez vous en douter, le site de Whinston se révèle particulièrement énergivore : avec une capacité électrique de 300 mégawatts, l'usine compte atteindre dans les mois à venir les 700 mégawatts, soit la consommation en énergie d'un demi-réacteur nucléaire. Pour le maire de Rockdale, ville dans laquelle est installée Whinston, ce n'est pas un problème, bien au contraire.

Grâce à l'échangeur d'électricité de l'usine, le site pompe l'électricité produite à foison au Texas, que ce soit par l'exploitation du gaz, du solaire ou de l'éolien. De l'avis du maire, cette impressionnante ferme joue même un rôle crucial dans l'équilibrage du réseau électrique texan, puisqu'elle absorbe l'énergie lorsqu'elle a des prix négatifs, notamment en période de surproduction : “Ils prennent le surplus d'électricité, sinon personne ne l'utilise et elle disparaît. Cela ne dégrade rien du tout”, assure le politique, lui-même fervent défenseur du Bitcoin.

Seulement, le haut rendement de la ferme de Whinston pourrait bientôt être mis à mal par la guerre en Ukraine, notamment si elle provoque une flambée durable des coûts de l'électricité.

Source : Le Monde



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !