Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFM TV, estime que Free est perdant en privant ses abonnés Freebox de la chaîne d’information en continu. Selon lui, l’impact de la coupure du signal sur les audiences est négligeable. 

marc olivier fogiel

BFM TV n’est plus disponible sur les Freebox depuis le 27 août 2019. Et même s’il existe des alternatives pour continuer à regarder la chaîne d’information en continu de NextRadio (Altice), notamment via la TNT ou des applications comme Molotov, BFM TV a perdu environ 15% d’audience depuis quelques jours. Marc-Olivier Fogiel, récent directeur général de BFM TV, a réagi sur cette affaire sur le plateau du Buzz Média Le Figaro.

Free est perdant à ne plus diffuser BFM TV selon Marc-Olivier Fogiel

Tout d’abord, il assure que « la perte d’audience a été minime ». Si les parts de marché de BFM TV sont de passées d’une moyenne de 2,5% en moyenne contre seulement 2% le 27 août et 1,9% le 28, il n’y a selon lui pas de quoi s’alarmer. Il rappelle notamment « qu’à la rentrée nous étions plutôt entre 2,1 % et 2,2 % d’audience ». Il fait savoir que « la rédaction est sereine » et que « cela ne change pas notre façon de travailler ».

« Quand on regarde les chiffres de BFMTV, on constate que la chaîne est solide. Même privée d’un opérateur télécoms, elle fait toujours le double d’audience de sa première concurrente et cumule toujours la moitié de l’audience de toutes les chaînes d’info », poursuit Marc-Olivier Fogiel, qui admet tout de même qu’il souhaite qu’une solution soit trouvée rapidement.

Lire aussi : Free vs Altice-SFR : BFM TV et RMC ont disparu des Freebox, le point sur la situation

Il envoie d’ailleurs un message à Free. Selon lui, le FAI a beaucoup à perdre de cette situation. « Aucun opérateur télécom n’a intérêt à se priver de la première chaîne d’information de France. Les clients ne sont pas contents, car ils n’ont plus BFMTV, RMC Découverte et RMC Story, trois chaînes importantes. C’est une position difficilement tenable. D’ailleurs, de nombreux d’appels de téléspectateurs arrivent chez Free », assure-t-il. Reste à savoir si un compromis peut être trouvé. Iliad a été très clair et refuse de payer la diffusion de ces chaînes. Il n’accepte de rémunérer que les services enrichis de type replay.

Source : Le Figaro



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !