Bac 2019 : l’IA peut désormais corriger les copies du baccalauréat, va-t-elle remplacer les professeurs ?

Le Bac 2019 se termine ce 24 juin 2019 en ce qui concerne les épreuves écrites des filières technologiques. Les professeurs doivent maintenant corriger des centaines de milliers de copies. Mais dans le futur, cette tâche pourrait bien être laissée à l’Intelligence Artificielle, dont les résultats sont excellents et qui est désormais même capable de réviser des dissertations.

bac 2019 correction copies

L’Intelligence Artificielle est désormais capable de corriger les épreuves du baccalauréat. Ce n’est pas vraiment une surprise, les progrès fulgurants en matière d’IA offrent de plus en plus d’applications pratiques et fiables. Avec le machine learning, les IA apprennent en continu et s’améliorent d’elles-même en absorbant des quantités astronomiques d’informations, les rendant ainsi capables de devenir plus performantes que les humains pour certaines tâches (on se souvient par exemple des démonstrations sur Starcraft ou sur le jeu de Go). Et bien l’éducation pourrait aussi en profiter selon un reportage de France 3 relayé par FranceTVInfo.

Bac 2019 : l’IA comme correcteur à la place des professeurs ?

Remplacer les professeurs par une IA pour corriger les copies aurait plusieurs avantages. D’abord, décharger les enseignants de ce travail, et pour l’État réaliser des économies. Mais cela permettrait aussi une correction plus juste et plus objective puisque tous les candidat seraient corrigés par la même entité, évitant la subjectivité et les biais, qui sont impossibles à éviter avec des humains quelque soit le barème.

Lire aussi : Résultats du BAC 2019 : date et heure, où trouver les résultats sur internet ?

Pour les matières scientifiques, comme les mathématiques et la physique, l’IA peut gérer assez facilement car il n’y a souvent pas de résultats et de cheminements multiples. Mais c’est aussi pour cela que ce sont dans ces matières qu’elle est la moins utile. Les écarts de notes entre professeurs sont en effet plus importants en philosophie, droit et histoire-géographie, où il est nécessaire de rédiger des dissertations. Et bien l’IA peut maintenant même s’en sortir dans ces domaines !

En Chine, les tests en conditions réelles ont déjà débuté. Les copies de 60 000 élèves ont ainsi été corrigées par une IA. Pour l’instant, des professeurs repassent derrière afin de vérifier les résultats, et dans 90% des cas la correction de l’Intelligence Artificielle s’est montrée fiable. A terme, il est donc possible qu’on puisse se priver des professeurs pour corriger les épreuves. Et vous, en quoi auriez-vous le plus confiance pour corriger vos examens ? En l’humain ou en l’IA ?

Source : FranceTVInfo

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…