L’Autorité de la concurrence remercie Free et préfère un marché à 4 opérateurs

Maj. le 9 mars 2018 à 14 h 19 min

Ce matin, Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence répondait aux questions de France Info. Il s’est exprimé sur le mariage entre Orange et Bouygues Telecom et sur l’amende record de 350 millions d’euros infligée à l’opérateur historique. Au passage, il remercie Free.

autorite concurrence remercie free

Depuis quelques jours, le marché des opérateurs est secoué par l’annonce de négociations entre Orange et Bouygues Telecom pour un éventuel mariage. Aux dernières nouvelles, « ça avance ». Néanmoins, un tel mariage signerait un retour à 3 opérateurs. Et dans ce contexte l’Autorité de la concurrence sera vigilante.

Quatre opérateurs c’est mieux

Cette institution était restée silencieuse sur le sujet jusqu’à maintenant, mais ce matin, son président Bruno Lasserre s’est exprimé sur cet éventuel mariage.

Soyons clairs. Pour la concurrence, quatre opérateurs, c’est mieux que trois. Qui pourrait dire le contraire ? Et qui pourrait nier le rôle de Free qui a sérieusement animé un marché insuffisamment concurrentiel au départ ? (…) Mais faut-il avoir la religion de quatre et dire que la concurrence est uniquement une affaire de nombres ? Certainement pas (…) Il faut avoir un équilibre dynamique dans lequel rien n’est jamais acquis et certains opérateurs veulent bousculer l’ordre établi. – Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence –

Pour le président de l’Autorité de la concurrence c’est clair, l’arrivée de Free a fait un grand bien au marché de la téléphonie qui manquait de concurrence. Toutefois il n’a pas de position stricte sur un retour à 3 opérateurs. Il estime certes que 4 opérateurs c’est mieux mais que ce n’est pas le nombre qui définit à lui seul un marché concurrentiel ou non. Les conditions du mariage entre Orange et Bouygues Telecom risquent donc d’être observées à la loupe.

Amende record justifiée pour Orange

Par ailleurs, le président de l’Autorité de la concurrence est revenu sur l’amende record de 350 millions d’euros infligée à Orange. Et pour lui elle est totalement justifiée.

Cette amende est justifiée par la gravité des faits (…) L’innovation et la compétitivité de très grandes entreprises mais aussi des milliers de PME dépendent souvent de leur budget télécom. – Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence –

Si la sanction contre Orange est justifiée elle l’est tout autant pour les vingt entreprises de transport de colis épinglées par l’Autorité de la concurrence qui ont du versé au total 672 millions d’euros d’amende.

Les entreprises savent ce qu’elles font. Elles connaissent les risques qu’elles prennent. Il faut donc que les sanctions soient dissuasives. – Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence –

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…