Attentats Londres 2017 : Uber fait scandale en doublant ses prix pendant les attaques

La nuit du 3 au 4 juin 2017 a été marquée par de nouveaux attentats survenus au Royaume-Uni. Une nouvelle fois en 2017, Londres a vécu une nuit d’horreur, cette fois en plein centre-ville. Au lendemain de l’effroi, des témoignages affluent. Aujourd’hui, de nombreux londoniens pointent du doigt Uber. La compagnie fait scandale car durant les attaques, ses prix ont considérablement augmenté. Un scandale.

attentats-londres-uber-prix
Crédits : Huffington Post

Samedi 3 juin au soir, la ville de Londres a été une fois encore frappée par des attentats meurtriers. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le bilan s’élève à 7 morts et 48 blessés dont 4 français. Les attaques ont cette fois frappé le centre-ville de Londres, aux alentours du London Bridge.

Dès lors que les londoniens présents dans cette zone ont été informés par les autorités de ces attaques, ils ont tous tenté de s’éloigner du London Bridge et ses alentours pour rentrer chez eux (conseil donné par les autorités).

Pour faciliter l’évacuation, les célèbres Black Cabs (les taxis noirs typiques de Londres) ont embarqué un maximum de passagers gratuitement pour les rapatrier à leur domicile. Mais de nombreux londoniens ont témoigné de l’attitude scandaleuse de Uber durant cette évènement tragique.

Uber gonfle ses prix pendant les attaques de Londres

C’est le Dailymail qui rapporte cette information qui risque bien de faire une très mauvaise publicité à Uber. La compagnie de VTC, plutôt que de suivre les fameux Black Cabs dans leur élan de solidarité, a plutôt saisi l’occasion pour gagner un maximum d’argent.

En effet, les Black Cabs n’étant pas suffisants pour rapatrier en urgence tous les londoniens présents aux alentours du London Bridge, des utilisateurs de Uber ont donc cherché à rentrer chez eux avec le service de VTC. Mais à leur grande surprise, non seulement le service n’était pas gratuit, mais pire encore, les prix avaient considérablement augmenté et même dans de nombreux cas doublé.

Evidemment, une telle attitude a déclenché une vague de dénonciations sur les réseaux sociaux et une invitation à boycotter la compagnie de VTC. Selon le Dailymail, Uber s’est exprimé sur ces prix qui ont dans certains cas carrément doublé :

Nous avons suspendu la montée des prix dès que nous avons entendu parler de l’incident, comme nous l’avons fait précédemment avec Westminster et Manchester.

Oui, vous avez bien lu. Non seulement cette attitude est scandaleuse, mais Uber ne semble pas apprendre de ses erreurs puisque la compagnie avait déjà fait scandale lors des attentats à Westminster et Manchester. D’ailleurs Whatsapp avait également été pointé du doigt par les autorités britanniques lors de ces attentats.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…

Tesla lance une Model 3 moins chère à 45 000 dollars

Tesla annonce la sortie d’une Model 3 moyen de gamme moins chère au prix de départ de 45 000 dollars sans option. Un peu moins bien équipée que l’originale, elle offre une autonomie de 420 kilomètres. Il y a encore…