L’ARCEP s’attaque à Orange et son monopole de la fibre

Orange fut un temps France Telecom, l’opérateur national historique avant la privatisation du marché. Aussi, il est très souvent accusé de profiter de son ancien monopole, voire même de vouloir revenir à cette époque bénite pour lui. Aujourd’hui, c’est l’ARCEP qui l’accuse de profiter d’une situation de monopole sur la fibre optique, dont il possède 75% de la couverture.

orange fibre

Vous n’êtes pas sans connaître le parcours d’Orange. Fut un temps nommé France Télécom, il était l’opérateur public national et gérait l’intégralité des lignes télécoms françaises. Puis venu le temps de Wanadoo, et enfin Orange, signant la privatisation du marché.

Pourtant, l’opérateur est souvent vu comme en avance sur la concurrence, profitant de son ancien temps pour aller plus vite que ses concurrents. Sur la fibre optique particulièrement, Free, Bouygues Telecom et SFR l’accusent d’être en situation de monopole.

Les 3 opérateurs français ont désormais le soutien de l’ARCEP, l’autorité chargée de la surveillance des réseaux, qui dans un nouveau rapport s’attaque « aux derniers bastions du monopole d’Orange » dont la fibre optique fait partie.

Pour cela, l’organisme avance qu’il pourrait forcer l’opérateur à respecter de nouvelles obligations au cours des mois à venir, comme le fait d’aider ses concurrents à s’installer dans les immeubles où sa fibre est déjà présente.

Plus encore, dans une zone où Orange n’est pas implanté, il pourrait être forcé de faire passer ses clients ADSL à la fibre d’un concurrent. De quoi pousser la concurrence, même si cette solution semble tout de même drastique dans l’absolu.

Entre temps, ses concurrents ne sont pas non plus totalement en mal sur ce secteur. Free a récemment négocié un accord lui permettant de s’ouvrir à de nombreuses nouvelles connexions. Mais l’écart reste colossal comparativement à l’opérateur historique. Espérons que l’ARCEP saura trouver une solution engageante n’handicapant ni la concurrence ni l’acteur télécom.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange Bank séduit moins qu’à son lancement

Orange Bank connaît un tassement de ses recrutements ses derniers mois. Le « Free de la banque » gagne 15 000 à 20 000 clients par mois, alors qu’en à peine quelques semaines après son lancement Orange Bank revendiquait 100 000 clients….