Apple : des hackers menacent de dévoiler le nouveau logo de la marque

 

Le groupe de hackers REvil a volé des données sensibles appartenant à Apple après avoir piraté la base de données d’un sous-traitant. Il réclame une rançon de 20 millions dollars avant le 7 mai. Si elle n’est pas payée, le groupe menace de divulguer le nouveau logo de la marque ainsi que les plans de ses futurs iPad.

Apple store

Quanta, un sous-traitant travaillant pour Apple, est actuellement victime de chantage. Un groupe de hackers a volé des données précieuses à la société et menace de toute divulguer si elle ne paye pas 20 millions de dollars de rançon. L’échéance court jusqu’au 7 mai.

L’histoire débute au début du mois et nous est rapportée par Bleeping Computer. Un groupe de hackers qui se nomme REvil a piraté la base de données de Quanta, une société taiwanaise travaillant avec Apple sur certains produits phares comme les iPad, les MacBook ou les Apple Watch.

Le groupuscule a ensuite réclamé une rançon de 50 millions de dollars à Quanta pour ne pas dévoiler les données dérobées. Devant le refus (logique) de l’entreprise de céder au chantage, REvil a publié quelques schémas concernant les futurs MacBooks.

Apple doit payer 20 millions de dollars

Ces derniers ont rapidement été retirés du site de REvil sans aucune explication. Comme l'indique Bleeping Computer, il s’agirait d’un geste envers Quanta, qui aurait accepté de négocier le montant de la rançon. Celle-ci serait désormais de 20 millions de dollars « seulement » et Quanta (ou Apple) aurait jusqu’au 7 mai pour la payer.

A lire aussi – Test de l’iPad Pro 2020 : c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe

Passé ce délai, REvil promet de diffuser des données sensibles. Parmi elles, les schémas des futurs iPad, forcément prévus, mais aussi le nouveau logo d’Apple. Des données que la firme de Cupertino aimerait bien garder secret jusqu’à leur présentation, on l’imagine bien. Quoi qu’il en soit, il semblerait que les négociations soient pour l’instant au point mort, mais impossible d’en avoir le cœur net. Il faudra donc attendre l’échéance du 7 mai pour voir si le nouveau logo d’Apple a fuité ou non.

Dans tous les cas, cette histoire de chantage n’étonne pas aujourd’hui, puisque cette méthode est désormais devenue un grand classique dans le monde du piratage de données.

Source : Bleeping Computer

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !