Apple Pay Later : paiements en 4x sans frais, voici tout ce qu’il faut savoir

 

À l’occasion de sa conférence WWDC 2022, Apple a annoncé une mise à jour majeure d'Apple Pay, appelée Apple Pay Later, qui permettra aux utilisateurs de répartir le coût d'un achat effectué avec Apple Pay en quatre paiements égaux sur six semaines, sans intérêts ni frais de retard. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle fonctionnalité.

apple pay
Crédits : Apple

Parallèlement à iOS 16 et watchOS 9, Apple a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité Apple Pay Later, conçue pour permettre aux clients de fractionner leurs achats Apple Pay en plusieurs paiements. Cela faisait maintenant plusieurs mois que nous savions qu’Apple travaillait sur un tel système. Apple Pay vient donc concurrencer directement d’autres solutions comme Affirm, Afterpay, PayPal ou encore Klarna avec ce nouveau service de paiement « acheter maintenant – payer plus tard ».

Apple Pay Later, comment ça marche ?

Avec Apple Pay Later, les utilisateurs d'Apple Pay peuvent choisir d'effectuer quatre paiements répartis sur une période de six semaines au lieu de payer au moment de l’achat d’un produit. La fonction Apple Pay Later ne comporte ni intérêts ni frais, à condition que les clients effectuent les quatre paiements dans le délai imparti. Apple Pay Later « permet de visualiser, suivre et rembourser facilement », selon les déclarations d’Apple.

Quels magasins accepteront Apple Pay Later ?

La bonne nouvelle, c’est qu’Apple Pay Later sera disponible partout où Apple Pay est accepté. Il vous sera donc possible d’effectuer n’importe quel achat en le payant plus tard dans les magasins qui prennent en charge Apple Pay, mais également sur les sites internet et applications compatibles depuis votre iPhone, iPad, Mac et Apple TV.

apple pay
Crédits : Unsplash

Qui s’occupera des crédits accordés par Pay Later ?

Alors qu’on imaginait qu’une banque allait s’occuper des crédits, Apple va finalement lui-même gérer les prêts pour son nouveau service. En effet, cette nouvelle fonctionnalité, bien que simple pour les consommateurs, a nécessité une certaine réorganisation en coulisses chez Apple, notamment la création d'une toute nouvelle filiale chargée de la gérer.

Ce sera désormais la nouvelle filiale de la société, Apple Financing LLC, qui s’occupera de fournir des services de prêt aux consommateurs qui veulent acheter un appareil et le payer plus tard. Cette société effectuera tout le travail d'évaluation et d'émission de crédit conformément aux exigences habituelles et obtiendra les licences nécessaires pour travailler dans chaque juridiction réglementaire.

Apple s’est toutefois associée à Goldman Sachs en tant que fournisseur d'accréditation Mastercard plutôt que d'assumer ce rôle elle-même, et Pay Later s’appuie donc sur le programme Mastercard Installments. Pay Later est un véritable coup de poker pour Apple, puisqu’elle représente la première fois que la société s'occupe elle-même des prêts, de la gestion des risques et des vérifications de crédit.

Apple procédera à des vérifications de crédit souples lorsqu'une personne demandera à bénéficier de son service Pay Later. La société n'accordera par exemple pas de crédit supplémentaire aux utilisateurs qui manquent des paiements, mais les détails concernant l’éligibilité au service ne sont pas encore connus. On ne sait pas non plus combien Apple laissera les utilisateurs dépenser, mais CNBC prévoit qu'Apple Pay Later aura un plafond d'environ 1 000 dollars. Cela n’est pas assez pour se procurer un iPhone 13 Pro Max, mais Apple pourrait peut-être faire une exception pour ses propres produits.

Comment Apple compte-t-elle faire des bénéfices avec Pay Later ?

Alors que Pay Later ne représente pas une source de profit directe du consommateur et que les intérêts sont fixés à 0 %, Apple pourrait tout de même y trouver son compte. En effet, l’entreprise espère que cette nouvelle solution de paiement va encourager certains clients qui hésitaient à commander ses produits, et ainsi augmenter fortement ses ventes.

Apple Pay later

Apple va également compter sur les frais de transactions pour chaque paiement qui seront appliqués aux commerçants pour faire un profit. On ne sait pas encore quels seront ces frais ni s'ils s'aligneront sur les frais existants pour les commerçants qui acceptent les cartes de crédit. Quoi qu’il en soit, Pay Later devrait provoquer un sérieux changement dans le monde des paiements, et pousser les concurrents à s’aligner sur les conditions et le taux d’intérêt à 0 % proposé par Apple.

Quand sera disponible Apple Pay Later ?

Pay Later sera disponible au lancement d’iOS 16 à l’automne 2022, mais seulement aux États-Unis, dans un premier temps. On espère que les consommateurs d’autres pays pourront rapidement en profiter.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !