Apple paie 318 millions d’euros pour fraude fiscale en Italie

 

Il y a quelques jours, Tim Cook qualifiait les règles de fiscalité de « conneries politiques ». Aujourd’hui, on apprend que la filiale d’Apple en Italie a accepté de verser 318 millions d’euros suite à une enquête pour fraude fiscale. Explications.

apple fraude fiscale italie
Hugues Micol. Dernier album paru: «Providence» (Cornélius)

En Europe et aux Etats-Unis, les géants américains comme Apple, Google, Amazon ou Facebook sont vivement critiqués pour leurs politiques d’optimisation fiscale. Ces entreprises sont accusées de vouloir échapper à l’impôt en établissant des sièges dans des paradis fiscaux comme l’Irlande ou encore le Luxembourg.

Ces pratiques, la Commission Européenne n’en veut plus et pour lutter contre ces multinationales elle a lancé début décembre une enquête de grande ampleur. La Commission vise particulièrement MacDonald’s, Apple ou encore Amazon.

Aujourd’hui, un porte-parole de l’agence italienne des impôts a révélé dans le journal La Repubblica que la filiale italienne d’Apple avait accepté de verser 318 millions d’euros suite à une enquête pour fraude fiscale. Apple Italia a été accusé par les services antifraude de ne pas avoir payé l’IRES, qui est l’équivalent de l’impôt sur les revenus en Italie, entre 2008 et 2013. Au total, les autorités italiennes réclamaient 880 millions d’euros à Apple.

Après plusieurs mois de négociations, la filiale italienne du géant américain, dont le siège européen est établi en Irlande a fini par céder. Ce ne sont pas 880 millions d’euros qui seront versés mais 318 millions.

Pourquoi cette décision est-elle si importante ? Parce que selon les autorités, elle pourrait constituer un précédent, une sorte de jurisprudence, dans d’autres enquêtes pour fraude fiscale en Europe. En effet, en France par exemple, Apple ne paie pratiquement pas d’impôt, les recettes de la firme étant déclarées en Irlande, là où l’impôt est particulièrement bas. Un manque à gagner considérable pour de nombreux pays européens.

Une bien mauvaise nouvelle pour Tim Cook qui déclarait que toutes ces histoires d’impôts étaient des « conneries politiques » et que la législation actuelle n’était pas en adéquation avec les systèmes modernes.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

Smartphone
Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l’occasion ? C’est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant…

teletravail taxe etude
Des économistes veulent instaurer une taxe sur le télétravail

Des économistes de la Deustch Bank estiment que les télétravailleurs devraient payer une taxe supplémentaire, pour compléter les revenus des travailleurs modestes contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Après la taxe sur les casques audio ou encore…

casque audio taxe
Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Des députés LREM souhaitent taxer « les matériels destinés à l’écoute de contenus sonores » pour aider au financement de l’industrie musicale et du spectacle. Après la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs, des députés LREM souhaitent instaurer une taxe inédite…

black friday maintient france
Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l’appel de plusieurs parlementaires à annuler l’évènement, le gouvernement assure qu’il n’a pas la possibilité d’annuler cette opération promotionnelle.  En cette période de reconfinement, le gouvernement…

amazon
Amazon : les commerçants exigent l’interdiction du Black Friday

Et si Amazon n’avait plus le droit de tenir le Black Friday en France ? Quatre fédérations de commerçants demandent l’interdiction de cette journée de promotions, dénonçant une inégalité de traitement « scandaleuse » entre les commerces physiques et internet en pleine…