Les iPhone 14 Pro seront rares en 2023, les ouvriers démissionnent en masse dans l’usine de Foxconn

 

À la suite des violentes manifestations qui ont éclaté dans l’usine Foxconn de Zhengzhou, la plus grande usine d’Apple, le bruit court que 20 000 employés supplémentaires auraient démissionné et quitté les installations.

Foxconn ransomware
Crédits : Unsplash

Les 20 000 employés qui ont déserté l’usine étaient censés remplacer ceux qui avaient fui de peur d’être infectés par la COVID-19 à la fin du mois d’octobre. Au-delà de la catastrophe humaine, c’est une véritable débandade pour Apple. Il se murmure qu’à cause de cet exode, iPhone City perdrait pas moins de 30 % de sa capacité de production pour le mois de novembre. Les ouvriers de l’usine de Zhengzhou fabriquent les iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max, des produits pour lesquels la demande mondiale est très forte.

Leur départ en masse signifie que les temps d’attente pour les obtenir vont encore s’allonger. À l’heure actuelle, le délai pour obtenir votre smartphone si vous le commandez sur Internet est d’un mois. Dépêchez-vous si vous voulez un iPhone 14 Pro avant la fin de l’année, car il est fort probable qu’en 2023, ce délai ne cessera de s’allonger.

Les délais de livraison de l’iPhone 14 Pro vont encore augmenter

2022 est une année terrible pour l’usine de Zhengzhou. La politique de zéro COVID de la Chine n’ayant pas porté ses fruits, la direction de Foxconn a dû fermer ses portes dès le mois de mars dernier et instaurer un confinement très strict. Bien trop strict pour les 200 000 employés de cette véritable ville dans la ville. Non seulement ils n’avaient plus le droit de sortir de l’enceinte de Foxconn, mais de plus, ils étaient cantonnés dans leurs baraquements. Leur vie se résume depuis trop longtemps à des allers-retours entre la chaîne de production, les dortoirs et la cantine. Ajoutons à cela une apparente pénurie de nourriture et de médicaments, et on l’obtient tous les ingrédients pour créer un soulèvement en règle.

À lire — iPhone : des employés de Foxconn revendaient des pièces détachées défectueuses

Les rixes les plus récentes ont éclaté parce que Foxconn n’a toujours pas payé les primes promises, l’équivalent d’un à deux mois de salaire. La direction a fait son mea culpa, affirmant qu’il s’agissait d’un « problème technique ». Dans un souci d’apaisement, elle a proposé de payer leur dû à tous les employés concernés, même s’ils souhaitent partir.

Source : 9To5 Mac



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !