Foxconn arrête ses usines de Shenzhen, la production d’iPhone menacée ?

La ville chinoise de Shenzhen impose un nouveau confinement à cause de la hausse des cas de Covid. Les usines d’assemblage de smartphones, dont le célèbre Foxconn, sont donc à l’arrêt. Cela pourrait-il impacter la production des futurs produits phares de la tech ?

foxconn pénurie puces

La ville de Shenzhen, dans le sud de la Chine, connaît un rebond de contaminations de Covid. Les autorités ont signalé plus de 60 nouveaux cas en moins de 24 heures. Pour ne prendre aucun risque, les 17 millions d’habitants sont confinés jusqu’au 20 mars au minimum.

Il s’agit ici d’un confinement partiel, les entreprises non essentielles doivent donc fermer et tous les habitants seront testés. Le fait est que Shenzhen est la capitale des nouvelles technologies en Chine. Huawei, Xiaomi, Oppo, Tencent, toutes les grandes firmes ont leur siège dans la ville. Cela met donc un coup d’arrêt au marché.

Foxconn fermé jusqu’à nouvel ordre

Shenzhen est aussi là où se situe la deuxième plus grande usine de Foxconn, le plus célèbre des fabricants de smartphones, qui assemble les produits d’Apple et de Samsung. C’est même là que les prototypes d’iPhone sont testés. Ce n’est pas la seule, puisque de nombreuses usines d’assemblage sont concentrées dans la région.

A lire aussi – Apple : nourriture empoisonnée, rats, salaire misérable, voici les conditions de travail chez un fournisseur

Quid de la production des futurs smartphones ? Comme l’indique Nikkei, Foxconn a concentré sa production sur d’autres usines afin d’encaisser le choc. Le confinement ne devrait théoriquement durer qu’une semaine, donc pas de quoi chambouler totalement la production en cours. Toutefois, il pèse sur un secteur déjà en difficulté. La pénurie de semi-conducteurs sévit depuis maintenant deux ans et la guerre en Ukraine vient perturber encore plus cette situation précaire. Cela arrive à un moment où Foxconn espérait enfin sortir la tête de l'eau.

A noter que Shenzhen n’est pas la seule métropole du pays à se reconfiner à nouveau. Shanghai connaît elle aussi une reprise de l’épidémie et ses habitants sont priés de ne pas quitter la ville. L’inquiétude grandit encore, étant donné que Shanghai est la capitale chinoise des semi-conducteurs.

Une chose est certaine : le COVID est encore loin, très loin, d’être de l’histoire ancienne et l’industrie risque encore d’être sérieusement bousculée par l’épidémie.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !