Apple ne vaut plus que 2000 milliards de dollars après une chute de 33% en bourse

 

Les ventes d’iPhone 14, le produit phare d’Apple, ont été catastrophiques en 2022. Cela s’explique de différentes manières, mais selon les experts, l’an 2023 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices.

Crédit : 123rf

L’an 2022 fut catastrophique pour l’ensemble des acteurs de l’industrie des nouvelles technologies. À l’heure du bilan, Apple reste l’entreprise la mieux cotée du monde. L’institut d’analyse Trendforce estime que la valeur boursière de la firme s’élève à deux mille milliards $. Un chiffre aussi vertigineux ferait le bonheur de n’importe quelle autre société, c’est une déception pour le géant américain : il a perdu 33 % de sa valeur en moins d’un an.

Alors que l’action AAPL s’achetait 179,47 $ le 30 décembre 2021. Un an plus tard, elle n’en vaut plus que 129,61 $. Tim Cook et les actionnaires de la compagnie peuvent se rassurer en constatant qu’Apple n’est pas le seul membre du GAFAM dans la tourmente. En un an, Google et Amazon ont perdu 35 % et 44 % de leur valeur, respectivement. Les experts de Trendforce attribuent les mauvais chiffres d’Apple à plusieurs facteurs.

La faible demande en iPhone 14 et l'épidémie de COVID en Chine expliquent la déroute d'Apple

Dès leur sortie, les iPhone 14 Pro et 14 Pro Max ont su séduire le public. La demande était trop forte pour que Foxconn, le fabricant de ces smartphones premium, puisse suivre la cadence. À cause des restrictions imposées par le gouvernement chinois pour lutter contre l’épidémie de COVID, et aux diverses vagues de démissions qui s’en sont suivies, la capacité de production de l’usine de Zhengzhou a chuté de 30 % en un trimestre. En conséquence, les iPhone 14 Pro et 14 Pro Max se font rares et chers, tandis que les iPhone 14 et 14 Plus restent sur les étals, boudés par les clients du monde entier.

En termes financiers, cela se traduit par moins de marges sur les produits à forte valeur ajoutée, et des volumes de ventes des produits abordables trop faibles pour compenser le manque à gagner. Les comptables de l’entreprise revoient les prévisions à la baisse pour la fin de l’année, et les perspectives ne sont pas meilleures pour 2023. Selon Trendforce, la pénurie de main-d’œuvre rencontrée par Foxconn en Chine va perdurer et pourrait même empirer. Dans ce contexte, il se murmure qu’Apple changera de stratégie pour l'iPhone 15.

Source : 9To5 Mac



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !