Apple vaut plus que tous les autres GAFAM réunis malgré la crise

 

La guerre en Ukraine et la crise énergétique ont de graves répercussions sur l’économie mondiale. Malgré ce climat morose, Apple parvient à tirer son épingle du jeu. Sa capitalisation boursière est de 2307 milliards $ et le cours de son action se maintient.

Un panneau d'affichage à la bourse de New York / Crédit : Unsplash

Nous sommes peut-être au début d’une grosse récession économique, et la grande majorité des entreprises du secteur des technologies peuvent en attester. À moment de présenter leurs bilans financiers trimestriels, bien peu peuvent se targuer d’avoir des résultats positifs, ou même encourageants. Sont-elles toutes concernées par le marasme ambiant ? Oui, mais à des degrés très divers.

Même si cette dernière n’atteint pas les sommets de l’année dernière à la même époque (à 2913 milliards $), la firme de Cupertino a désormais la satisfaction d’être l’entreprise au compte en banque le mieux fourni du très select club des GAFAM. Mieux encore, comme le souligne un membre de Twitter : la valeur boursière d’Apple est plus élevée que celles de Google (Alphabet), Amazon et Facebook (Meta) cumulées. À eux trois, ces géants pèsent 2306 milliards $. En un an, ils ont perdu une valeur de 2104 milliards $.

Apple vaut plus que tous les GAFAM mais a perdu en valeur

Au cours de l’année le cours de l’action Apple a perdu 18,3 %. Si cela paraît beaucoup, ce n’est rien en comparaison de ses collègues. Alphabet et Amazon ont respectivement perdu 40,5 % et 44,7 %. Meta connaît la chute la plus vertigineuse : son action a perdu 73,1 % de sa valeur ! L’entreprise de Mark Zuckerberg ne vaut désormais plus que 240 mille milliards de dollars.

Les fêtes de fin d’année ne permettront apparemment de redresser la barre. Les prévisions que ce soit chez Apple, Meta, Google ou Amazon sont des plus pessimistes. Cela dit, et c’est une moindre consolation, la situation n’est pas plus brillante pour les géants de la technologie du monde entier. Samsung, par exemple, estime que même si les ventes de smartphones haut de gamme tels que le Galaxy Z Fold 4 risquent d'exploser à Noël, cela ne suffira pas à compenser les conséquences de la guerre en Ukraine.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !