Apple gagne plus d’argent sur les jeux vidéo que Sony, Microsoft et Nintendo réunis

 

Apple a gagné 8,5 milliards de dollars en 2019 grâce à la vente de jeux vidéo sur l’App Store. Cette somme colossale est plus importante que les revenus de Sony, Microsoft, Nintendo et Blizzard combinés, faisant ainsi de la firme de Cupertino un acteur majeur du secteur sans même avoir besoin de développer ses propres titres.

Apple App Store antitrust

Le procès qui a opposé Apple à Epic Games a été riche en enseignements. En plus d’en apprendre plus sur les techniques de commercialisation de la firme de Cupertino, de nombreuses données financières ont été révélées. Parmi ces dernières, certaines ont de quoi intriguer, notamment celle qui affirme que l’entreprise est la plus grosse vendeuse de jeux vidéo au monde.

Nul besoin pour Apple de développer ses propres titres. L’App Store se débrouille très bien pour l’imposer en maître sur ce marché. Ainsi, selon des chiffres analysés par le Wall Street Journal, la firme de Cupertino a touché 8,5 milliards de dollars en 2019 grâce à ces applications. Une somme colossale, qui l’est encore plus quand on la compare aux autres du secteur. En effet, c’est plus que Sony, Microsoft, Nintendo et Blizzard réunis.

Sur le même sujet : Fortnite vs Apple — victoire d’Epic Games, l’App Store doit assouplir les règles pour les jeux vidéo

Apple est le plus gros vendeur de jeux vidéo au monde

S’il ne s’agit que d’une « petite » part des recettes globales de l’App Store, qui, en 2021, se sont élevées à 65 milliards de dollars, ce chiffre impose Apple comme un acteur majeur du jeu vidéo. À lui seul, il gagne en effet 2 milliards dollars de plus que les chiffres d’affaires annuels combinés des entreprises nommées plus haut sur le même marché. Notez toutefois que durant son procès contre Epic Games, l’éditeur a contesté cette estimation, la jugeant plus élevée que la réalité.

Pour autant, la domination d’Apple pourrait ne pas durer. Microsoft est en train de se creuser une place de plus en plus durable dans le jeu vidéo, notamment par ses rachats successifs de studios et son Game Pass. Facebook est lui aussi entré dans la course avec les multiples jeux peuplant ses applications. L’industrie, quant à elle, a encore de beaux jours devant elle. Les jeux mobiles pèseront 103 milliards de dollars en 2024, selon les estimations d’Activate Inc.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !