Fortnite vs Apple : victoire d’Epic Games, l’App Store doit assouplir les règles pour les jeux vidéo

 

Le procès opposant Apple et Epic Games vient d'aboutir à un premier verdict. Le tribunal a accordé une victoire de taille au studio de jeux vidéo. L'App Store va devoir assouplir les régles concernant les paiements in-app dans les jeux vidéo. Malgré cette victoire, Fortnite ne fera pas son grand retour sur iOS. 

fortnite ps5
Crédits : Epic Games

L'an dernier, Fortnite a été exclu de l'AppStore pour avoir bafoué les règles d'Apple. Dans le cadre d'une opération de communication n savamment orchestrée, Epic Games avait mis en place un système de paiement alternatif permettant de contourner la commission de 30 % exigée par Apple sur tous les achats. Dans la foulée de l'éviction de Fortnite, Epic Games a porté plainte contre Apple.

Après des mois de procès, la juge Yvonne Gonzalez Rogers vient de rendre un premier verdict. Le tribunal a tranché en faveur du studio de jeux video en dépit de quelques réserves. Désormais, Apple n'a plus le droit d'empêcher les développeurs d'applications de rediriger leurs utilisateurs vers d'autres systèmes de paiement pour les achats intégrés. La firme de Cupertino ne peut plus interdire les “boutons, des liens externes ou d’autres incitations qui dirigent les clients vers des mécanismes d’achat” en dehors des apps iOS.

Fortnite ne reviendra pas encore sur l'App Store

Après une plainte de la Commission à la concurrence japonaise (JFTC), Apple avait déjà annoncé un assouplissement des règles de l'App Store concernant les paiements alternatifs. Dès 2022, Apple va finalement accepter que certaines applications intègrent un lien vers leur site web pour proposer aux internautes de régler leurs achats. Cet assouplissement de taille est réservé aux applications de lecture de contenus, comme Netflix ou Spotify.

Les applications de jeux vidéo n'étaient pas concernées par l'assouplissement. Dos au mur, Apple va devoir permettre aux développeurs de jeux d'intégrer un lien sur leurs apps. Concrètement, Epic Games pourra renvoyer les joueurs vers son site web directement depuis l'app Fortnite, si celle-ci fait son retour sur l'App Store. La juge a d'ailleurs estimé qu'Apple n'était pas contraint légalement d'accepter le retour du jeu sur sa boutique.

D'après le patron d’Epic Games, Tim Sweeney, cette mesure n'est d'ailleurs pas suffisante pour justifier le retour de Fortnite sur iPhone et iPad. “La décision d'aujourd'hui n'est pas une victoire pour les développeurs ou pour les consommateurs. Fortnite reviendra sur l'App Store et iOS quand Epic pourra proposer le paiement via l'application en concurrence loyale avec le paiement via l'application Apple”, annonce Tim Sweeney. Le PDG et fondateur d'Epic refuse de devoir relayer les joueurs en dehors de l'application pour obtenir un paiement. Sans surprise, Epic Games a d'ores et déjà annoncé son intention de faire appel à la décision du tribunal.

Apple n'abuse pas de sa position dominante, tranche la justice

La juge Yvonne Gonzalez Rogers n'a pas entièrement donné raison à Epic. D'après elle, Apple n'est pas en position de monopole sur le marché des transactions dans les jeux vidéo sur smartphone. “La Cour a déterminé qu’Apple jouit d’une part de marché considérable, supérieure à 55 %, et des marges de profits extraordinairement élevées, mais ces facteurs ne suffisent pas à prouver une infraction au droit de la concurrence. Le succès n’est pas illégal”, tranche Yvonne Gonzalez Rogers. En conséquence, Epic Games a été condamné à dédommager Apple. Le studio doit verser des millions dollars à l'entreprise californienne pour avoir outrepassé les règles de l'App Store en ajoutant un système de paiement in-app au sein de Fortnite l'an dernier.

Malgré sa défaite, Apple s'est félicité de la décision de la juge dans un communiqué : “aujourd’hui la cour a entériné ce que nous avons toujours su : l’App Store n’enfreint pas le droit de la concurrence. Le tribunal le reconnaît, le succès n'est pas illégal. Nous restons engagés à garantir que l’App Store reste une place de marché sûre et de confiance, qui soutient une communauté florissante de développeurs et plus de 2,1 millions d’emplois américains, où les règles s’appliquent de la même manière à tout le monde”. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !