L’App Store a généré 80% de revenus en plus que le Play Store depuis le début de 2019

L’App Store des iPhone continue de dominer le marché de la vente d’application sur smartphone : entre les achats d’application premium et les achats intégrés, Apple est ainsi parvenu à générer 80% de revenus supplémentaires depuis le début de l’année 2019. L’écart entre les deux magasins peine à se réduire, malgré des parts de marché nettement en faveur d’Android. 

App Store

On le sait depuis longtemps, mais la persistance du phénomène est tout de même étonnante : les utilisateurs Android dépensent beaucoup moins en applications et achats intégrés que les utilisateurs d’iPhone. Depuis le début de l’année 2019, et selon les données de Sensor Tower reprises par Apple Insider, l’App Store des iPhone a généré quelques 25,5 milliards de dollars de revenus en à peine six mois – ce qui est 13,2% plus élevé que sur la première moitié de 2018 (22,6 milliards de dollars). En face, le Google Play Store n’est parvenu à générer que 14,2 milliards de dollars. Pour autant, les revenus du Google Play Store augmentent de 19,6% d’une année sur l’autre, ce qui est légèrement plus que la croissance de l’App Store, mais ne suffit pas encore à réduire significativement l’écart.

Entre l’App Store et le Google Play Store, l’écart de revenus reste considérable

Le Google Play Store, magasin d’application des smartphones Android, est pourtant installé sur près de 80% des smartphones en circulation. Il aurait, sur la période, généré 41,9 milliards d’installations, contre 14,8 milliards pour l’App Store. Ainsi, malgré 2,8 fois plus d’applications installées sur le Google Play Store, l’App Store parvient encore à générer 1,8 fois plus de revenus. Une analyse plus fine des performances par catégorie d’applications permet néanmoins de dégager plusieurs vecteurs de croissance du Play Store. Par exemple, les jeux vidéo mobiles. Le nombre de téléchargement de jeux a baissé de 1,4% sur la période, alors qu’il a augmenté de 4,6% sur le Google Play Store.

Lire également : App Store vs Google Play Store – Apple fait deux fois plus de bénéfices avec deux fois moins de téléchargements

Reste que pour l’heure, c’est bien la stratégie d’Apple qui est la plus gagnante. La firme de Tim Cook s’appuie sur une base d’utilisateurs plus enclins à dépenser que les utilisateurs Android. Et renforce cela avec une offre d’applications souvent plus qualitative, un magasin qui met sans doute mieux en avant les meilleures applications et une stratégie de prix plus optimisée. Regagner des parts de marché sur son rival est un véritable enjeu pour Google, car le marché des applications mobile progresse encore à un rythme soutenu : en tout, les utilisateurs Android et iOS ont dépensé 39,7 milliards de dollars en applications sur la période, en hausse de 15,4% par rapport aux 34,4 milliards de dollars de l’année dernière.

Source : Apple Insider

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Bitcoin consomme plus d’électricité que la Suisse

Le Bitcoin consomme davantage d’électricité tous les ans que la Suisse, révèle une étude. Pour sensibiliser les utilisateurs de cryptomonnaies à la question de l’énergie, des chercheurs ont mis en ligne un vaste comparateur. Le site contient des données étonnantes…

Samsung : pourquoi ses bénéfices sont en train de chuter

Samsung va communiquer prochainement une très forte baisse de ses bénéfice pour le deuxième trimestre 2019. Les analystes s’attendent à une réduction de 60% par rapport à la même période l’année dernière. Le groupe subit de plein fouet la crise…