Andy Rubin le créateur d’Android est au coeur d’un scandale sexuel

Andy Rubin est au coeur d’un scandale sexuel : après de premières révélations en 2014, l’histoire refait surface au détour d’une procédure de divorce. Le créateur d’Android aurait été l’instigateur d’une sorte de réseau proxénète – il exigeait de plusieurs femmes de pratiquer des actes sexuels avec lui ou d’autres hommes. Pour protéger sa fortune en cas de divorce, Andy Rubin aurait par ailleurs fait signer à sa femme, dès 2014, un accord prénuptial très particulier. 

Andy Rubin

Souvenez-vous, c’était en 2014 : Andy Rubin, le créateur d’Android, quitte Google. A l’époque, on en savait assez peu sur les raisons de ce départ – la plupart des médias ont dans un premier temps relayé son intention de rejoindre un incubateur autour de la robotique. Mais quelques années plus tard, en 2018, on apprenait que son départ était en fait en lien avec des comportements inappropriées avec l’une de ses subordonnées. L'employée de Google accuse Andy Rubin de l’avoir forcé à s’adonner à du sexe oral dans une chambre d’hôtel en 2013. Cet incident n’aurait pas été le premier lors de ses 8 ans passés chez Google, qui l’a donc poussé vers la sortie.

Andy Rubin est mêlé à une affaire de trafic sexuel

Or de nouvelles révélations font surface. Andy Rubin est en effet en procédure de divorce avec Rie Hirabaru Rubin. Des documents publiés par la Cour suprême de Californie font une série de révélations surprenantes. D’abord, l’affaire impliquant une employée Google serait bien plus grave : Andy Rubin était à en croire ces documents l’instigateur d’un véritable trafic sexuel. Des femmes étaient forcées d’avoir des relations sexuelles avec lui ou avec d’autres hommes.

L’une d’entre-elles, « M », aurait ainsi accepté « de pratiquer divers actes sexuels avec plusieurs hommes », filmer l’ensemble « pour le plaisir d’Andy Rubin et d’autres hommes », puis d’avoir des relations sexuelles avec Andy Rubin « hors caméra ». Andy Rubin aurait « payé pour leurs dépenses, en échange de quoi il les offrait à d’autres hommes ». Il faut néanmoins préciser que ces accusations, graves, interviennent dans le contexte très particulier : Andy et sa femme Rie Hirabaru Rubin sont en procédure de divorce.

Andy Rubin lui avait fait signer quelque jours avant son mariage en 2014 un accord prénuptial que plusieurs médias dont Business Insider décrivent comme visant à l’escroquer. Rie Hirabaru Rubin aurait en effet signé ce contrat, rédigé par le même avocat qu’il avait utilisé lors d’un précédent divorce, alors qu’elle était enceinte de leur enfant. Et surtout que Andy Rubin venait de toucher 90 millions de dollars en guise de parachute doré. Aujourd’hui la fortune d’Andy Rubin est estimée à 350 millions de dollars.

Lire également : Qui est Andy Rubin, le créateur d’Android et de l’Essential Phone ?

Selon Rie Rubin, son mari aurait « dissimulé ses revenus » de sorte que même elle « ne comprenait pas l’étendue de ses finances ». Elle raconte qu’Andy Rubin aurait utilisé un compte en banque ouvert à peine quelques mois avant son départ de Google en 2014 pour recevoir ses gains et « réaliser des milliers de dollars de paiement à d’autres femmes ». Autant de raisons, selon elle, de rendre l’accord prénuptial caduc.

De son côté l’un des avocats d’Andy Rubin a estimé que la plainte est « un conflit légal familial impliquant une femme qui regrette sa décision d’exécuter un accord prénuptial. C’est truffé de fausses allégations et nous sommes impatients de donner notre version de l’histoire ». 

Source : Business Insider

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Play Store : ces 7 applications Android vous espionnent

Le Google Play Store abritait 7 applications Android qui ont pour particularité de permettre l’espionnage des utilisateurs. Grâce à elles, n’importe qui peut suivre les moindres faits et gestes de ses victimes : localisation, appels/SMS, messages sur les réseaux sociaux,…

Android : une faille de sécurité permet d’espionner tous vos appels

Android est victime d’une nouvelle faille de sécurité, mettent en garde plusieurs chercheurs. En exploitant cette brèche, baptisée Spearphone, des pirates sont en mesure d’espionner tous vos appels téléphoniques via les haut-parleurs de votre smartphone. Des chercheurs en sécurité informatique de…

Android 10 Q : Google ajoute 65 nouveaux emojis

Android 10 Q va apporter 65 nouveau emojis, présentés par Google ce 17 juillet 2019 à l’occasion de la journée mondiale des emojis. L’accent est mis sur les visuels dits « inclusifs », avec de nouvelles variantes pour les genres et couleurs…

Android 10 Q : Google arrête le déploiement de la bêta 5

Le déploiement de la bêta 5 d’Android 10 Q a été stoppé par Google quelques heures après le lancement des mises à jour OTA. Cette cinquième mouture était attendue depuis quelques jours. Elle est censée introduire plusieurs nouveautés. Il va…

Android : le malware Anubis revient pour piller votre compte bancaire

Le malware Android Anubis est une nouvelle fois de retour. D’après les chercheurs de TrendMicro, ce redoutable trojan cherche à voler l’argent de 188 applications bancaires. Á la manière de BianLian, le logiciel malveillant est capable de prendre des captures…

Andy Rubin le créateur d’Android est au coeur d’un scandale sexuel

Andy Rubin est au coeur d’un scandale sexuel : après de premières révélations en 2014, l’histoire refait surface au détour d’une procédure de divorce. Le créateur d’Android aurait été l’instigateur d’une sorte de réseau proxénète – il exigeait de plusieurs…

Android et iOS doivent être régulés d’urgence, estime l’Arcep

Android et iOS sont des monstres qu’il faut réguler d’urgence, assure Sébastien Soriano, le président de l’Arcep. D’après le gendarme des télécoms, le duopole représenté par Google et Apple risque à terme de tuer toute possibilité d’innovation. Devant l’absence d’alternative,…

Google Play Store : plus de 2000 applications Android cachent un malware

Le Google Play Store est envahi d’applications Android infestées de malwares, révèle une nouvelle étude. D’après les chercheurs, plus de 2000 applications factices disponibles sur la boutique cachent en effet un dangereux logiciel malveillant.  Pendant deux ans, les chercheurs de…