Andy Rubin est au coeur d’un scandale sexuel : après de premières révélations en 2014, l’histoire refait surface au détour d’une procédure de divorce. Le créateur d’Android aurait été l’instigateur d’une sorte de réseau proxénète – il exigeait de plusieurs femmes de pratiquer des actes sexuels avec lui ou d’autres hommes. Pour protéger sa fortune en cas de divorce, Andy Rubin aurait par ailleurs fait signer à sa femme, dès 2014, un accord prénuptial très particulier. 

Andy Rubin

Souvenez-vous, c’était en 2014 : Andy Rubin, le créateur d’Android, quitte Google. A l’époque, on en savait assez peu sur les raisons de ce départ – la plupart des médias ont dans un premier temps relayé son intention de rejoindre un incubateur autour de la robotique. Mais quelques années plus tard, en 2018, on apprenait que son départ était en fait en lien avec des comportements inappropriées avec l’une de ses subordonnées. L'employée de Google accuse Andy Rubin de l’avoir forcé à s’adonner à du sexe oral dans une chambre d’hôtel en 2013. Cet incident n’aurait pas été le premier lors de ses 8 ans passés chez Google, qui l’a donc poussé vers la sortie.

Andy Rubin est mêlé à une affaire de trafic sexuel

Or de nouvelles révélations font surface. Andy Rubin est en effet en procédure de divorce avec Rie Hirabaru Rubin. Des documents publiés par la Cour suprême de Californie font une série de révélations surprenantes. D’abord, l’affaire impliquant une employée Google serait bien plus grave : Andy Rubin était à en croire ces documents l’instigateur d’un véritable trafic sexuel. Des femmes étaient forcées d’avoir des relations sexuelles avec lui ou avec d’autres hommes.

L’une d’entre-elles, « M », aurait ainsi accepté « de pratiquer divers actes sexuels avec plusieurs hommes », filmer l’ensemble « pour le plaisir d’Andy Rubin et d’autres hommes », puis d’avoir des relations sexuelles avec Andy Rubin « hors caméra ». Andy Rubin aurait « payé pour leurs dépenses, en échange de quoi il les offrait à d’autres hommes ». Il faut néanmoins préciser que ces accusations, graves, interviennent dans le contexte très particulier : Andy et sa femme Rie Hirabaru Rubin sont en procédure de divorce.

Andy Rubin lui avait fait signer quelque jours avant son mariage en 2014 un accord prénuptial que plusieurs médias dont Business Insider décrivent comme visant à l’escroquer. Rie Hirabaru Rubin aurait en effet signé ce contrat, rédigé par le même avocat qu’il avait utilisé lors d’un précédent divorce, alors qu’elle était enceinte de leur enfant. Et surtout que Andy Rubin venait de toucher 90 millions de dollars en guise de parachute doré. Aujourd’hui la fortune d’Andy Rubin est estimée à 350 millions de dollars.

Lire également : Qui est Andy Rubin, le créateur d’Android et de l’Essential Phone ?

Selon Rie Rubin, son mari aurait « dissimulé ses revenus » de sorte que même elle « ne comprenait pas l’étendue de ses finances ». Elle raconte qu’Andy Rubin aurait utilisé un compte en banque ouvert à peine quelques mois avant son départ de Google en 2014 pour recevoir ses gains et « réaliser des milliers de dollars de paiement à d’autres femmes ». Autant de raisons, selon elle, de rendre l’accord prénuptial caduc.

De son côté l’un des avocats d’Andy Rubin a estimé que la plainte est « un conflit légal familial impliquant une femme qui regrette sa décision d’exécuter un accord prénuptial. C’est truffé de fausses allégations et nous sommes impatients de donner notre version de l’histoire ». 

Source : Business Insider

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : un bug de Google Assistant empêche l’écran de s’éteindre

Google Assistant sur Android est victime d’un bug. Quand l’assistant vocal perçoit le mot clef « Ok, Google », il garde parfois l’écran de votre smartphone indéfiniment allumé, rapportent des dizaines de témoignages. Sans intervention de la part des utilisateurs, l’assistant empêche l’écran du smartphone de s’éteindre. Ce bug est néfaste pour l’autonomie…

Phonandroid a besoin de votre avis

Et si vous nous en disiez un peu plus sur vous, vos idées et vos attentes ? Pour cela, Phonandroid participe à l’enquête NetObserver organisée par Harris Interactive pour l’année 2019. L’objectif de ce questionnaire est d’en apprendre un peu plus…

Android 10 : Google impose désormais sa propre navigation gestuelle

Google cherche à imposer sa propre navigation gestuelle sur tous les smartphones sous Android 10 au détriment des gestes proposés par la surcouche logicielle des constructeurs. Afin d’opter pour le mode de navigation développé par Samsung, OnePlus, Huawei et consorts,…

Android 10 : la liste des smartphones compatibles

Android 10 est désormais officiellement disponible. En plus des Pixel, de nombreux smartphones pourront installer la dernière version de l’OS mobile de Google. On fait le point sur les appareils confirmés par les constructeurs dans la liste ci-dessous.    Android 10…

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro sera lancé en France au prix de 259 €

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro sera bientôt disponible. Ses prix européens sont connus grâce des revendeurs qui n’ont visiblement pas respecté l’accord de non-divulgation. Le smartphone est annoncé au tarif de 259 € pour la version de base avec 6 Go…

Android : ces applications lampe torche du Play Store vous espionnent

Le Google Play Store abrite des applications de lampe torche au comportement douteux, nous apprend la société de sécurité Avast. Plusieurs dizaines d’applications espionnes requièrent un nombre impressionnant d’autorisations dont la grande majorité ne leur est pas nécessaire pour fonctionner….

Android : le malware Joker se cache dans ces 24 applications du Play Store

Android est la cible d’un nouveau malware. Baptisé « Joker », le logiciel malveillant est capable d’abonner les utilisateurs à des services payants à leur insu. D’après Aleksejs Kuprins, chercheur en sécurité informatique chez CSIS, le malware se cache dans 24 applications…