Android : Google déploie les DRM sur les applications APK pour mieux sécuriser les smartphones

 

Sur Android, Google déploie ses DRM sur les fichiers APK pour sécuriser le transfert d’applications hors ligne et freiner la prolifération des malwares. Cette couche de métadonnées va permettre aux utilisateurs de faire reconnaitre leurs applications par le biais du Play Store pour garantir une certaine sécurité. Pour le moment, cela concernera uniquement le service de partage SHAREit.

android drm securite malware

Il y a de cela quelques mois Google avait annoncé introduire des DRM sur les applications Android. Le but étant de mieux sécuriser le partage d’application à travers une couche de métadonnées intégrées aux APK. En effet, cette initiative permet aux nombreux utilisateurs d’Android situés dans les pays émergents de leur garantir plus de sécurité lorsqu’ils installent une application en dehors du Play Store. Ce qui est régulièrement le cas à cause du manque d’antennes disponibles pour pouvoir les télécharger proprement. Le partage hors ligne entre utilisateurs est donc devenu une pratique courante.

Android : le transfert d’applications entre utilisateurs devient plus sécurisé

Avec cette nouvelle initiative, Google protège davantage les utilisateurs ayant recours au partage d’APK. Le géant de la recherche part du principe que les smartphones téléchargeant des applications depuis d’autres sources que le Play Store ont 9 fois plus de chance d’être compromis. C’est ce qui a conduit la firme à chercher des solutions pour augmenter la sécurité des appareils des utilisateurs qui n’ont pas d’autres choix que de télécharger leurs applications en dehors de sa boutique d’applications.

Le Google Play est capable de déterminer l’authenticité d’une application grâce à ce dispositif pour le moment uniquement disponible sur la plateforme SHAREit. Cependant, Xender et la solution maison de Google, Files Go, seront également concernés dans les prochaines semaines selon Google. «Il s’agit d’une étape importante qui améliore l’intégrité de l’écosystème des applications mobiles de Google Play. Le partage (d’applications) hors ligne constitue une nouvelle opportunité de distribution pour les développeurs tout en aidant davantage de personnes à maintenir leurs applications à jour » annonce James Bender, responsable produit de Google Play sur le blog de la firme.

Malgré toutes les précautions prises par Google, il arrive souvent que certains pirates arrivent à passer à travers les mailles du filet y compris dans la boutique d’applications du géant. En effet, certaines applications du Google Play Store peuvent parfois cacher des malwares. Malgré le fait que le géant ait mis en place certaines barrières de sécurité avec le Play Protect. Vous arrive-t-il souvent de télécharger et installer une application Android à travers d’autres sources ? Partagez votre opinion à ce sujet dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…