Android 11 a lui aussi un nom de dessert en interne

Un responsable des équipes Android, Dave Burke, affirme que Android 11 a bien un nom de dessert en interne, comme les versions antérieures du système. Ainsi les équipes Google appellent Android 11 « Red Velvet Cake ».

Android 11 nom red velvet cake
Crédits : Unsplash / Phonandroid

C’était une tradition depuis les débuts du système Android : chaque version avait droit, en plus du numéro de version, à un surnom – généralement tiré d’une sucrerie ou recette de dessert par ordre alphabétique. Ainsi, après Android 1.0 et 1.1, on a eu droit à Cupcake (1.5), Donut (1.6), Eclair (2.0), Froyo (2.2), Gingerbread (2.3), Honeycomb (3.0), Ice Cream Sandwitch (Android 4.0), Jelly Bean (4.1), KitKat (4.4).

Android 11 s’appelle Red Velvet Cake en interne

Puis Lollipop (5.0), Marshmallow (6.0), Nougat (7.0), Oreo (8.0) et Pie (9.0). A partir de la version 10, Google avait dit son intention de se contenter des numéros de version, comme le fait Apple avec iOS. Mais les habitudes ont la vie rude, et visiblement en interne les équipes Android continuent de donner des surnoms sucrés à chaque version du système d’exploitation.

L’un des ingénieurs en chef Dave Burke révèle ainsi le nom, en interne de Android 11 : « si vous demandez à l’un des ingénieurs de mon équipe ce sur quoi ils travaillent, ils vous répondront ‘RVC‘. Ce qui signifie ‘Red Velvet Cake‘ ». David Burke explique néanmoins que ce nom ne sera jamais utilisé publiquement. Google s’en tient à sa décision de ne donner désormais que des numéros de version.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Red Velvet Cake, ou gâteau rouge, est une recette américaine. Le rouge est essentiellement dû à un colorant alimentaire, la betterave. Le gâteau est construit en couches rouge et blanche ou rouge plus clair. Ce gâteau à étages est recouvert de glaçage au cream cheese ou au roux. Le gâteau est généralement servi à noël ou à la Saint Valentin.

Lire également : Android 11 – les smartphones avec moins de 2 Go de RAM sont privés de mise à jour

Dave Burke avait déjà révélé que Android 10 avait lui aussi un surnom interne, Quince Tart (ou tarte aux coings, miam !). Bien sûr, au-delà de leur aspect amusant, ces noms de code ont aussi un but pratique. Ils permettent aux équipes d’ingénieurs de parler du projet plus discrètement : il faut nécessairement faire partie des équipes de développement pour savoir de quoi il s’agit lorsque commence le développement de chaque version.

Source : Android Authority



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Android 11 beta 3 est disponible : découvrez les dernières nouveautés

Google a publié cette semaine la troisième et dernière version beta d’Android 11. Une mise à jour qui n’apporte pas que très peu de changements, outre l’arrivée de la technologie de traçage développée avec Apple. Son rôle est notamment d’éliminer…